actualite | mercredi 11 mai 2016

L’importance croissante de la musique dans les jeux vidéo

La musique est universelle ! Le jeu vidéo ne pouvait l’ignorer


Dans les années 70, la musique était réduite à une portion limitée par la technologie. Des jingles, cinq secondes (cf : Pong) étaient utilisés avant l’avènement des consoles dans les années 80.
 
La NES a marqué les esprits. Des compositeurs ont remplacé les développeurs dans la création de thèmes.

L'arrivée de Super Mario Bros reflète cette évolution avec entre autres le thème principal ou le thème « underworld ».

Puis de nouveaux ordinateurs sont apparus : Atari ST et Amiga. Des artistes comme Jean-Michel Jarre, Mike Oldfield en ont profité. 

Exxos collabora avec Jarre pour illustrer la musique d'introduction de L’Arche du Captain Blood.

La Super Nintendo au début des années 90, stimulera la qualité sonore. Super Mario Mario World, Zelda 3 ou Super Castlevania IV ont innové avec leur bande-son.

L'arrivée des consoles (dites 32-bits) au milieu des années 90 fut une aubaine. Avec la Saturn et la Playstation, utilisant le format CD, les compositeurs pouvaient enfin créer avec de vrais instruments.

Par ailleurs, la musique des jeux vidéo a profité progressivement que le jeu se soit élargi au grand public. Les développeurs font désormais appel à des compositeurs reconnus pour leurs musiques de films, comme Harry Gregson-Williams (Metal Gear Solid 2: Sons of Liberty) ou Hans Zimmer.

Beaucoup d'artistes (pop, du rap, rock), ont accepté que leurs titres soient exploités voire ont composé des titres spécialement.
A l’évidence, la musique de jeux vidéo a accédé à la reconnaissance. Elle est même sortie des consoles. Les concerts de thèmes issus de jeux célébres se comptent par dizaines. Les jeux video musicaux ont émergé. 
On est désormais loin des jingles des débuts!

Vidéo de musiques de jeux vidéo



Vos informations ont été reçues.

Votre demande sera traitée dans les plus brefs délais.

Vos informations sont en train d'être envoyées.

Merci de patienter.