actualite | mercredi 04 mai 2016

Lore Kruger, une photographe en exil


Sa vie

Agée d'à peine 19 ans lors de la prise de pouvoir d'Hitler en 1933, Lore part en exil à Londres, en tant que jeune fille au pair, où elle continue la photographie. Elle rejoint ensuite sa famille en Espagne à Majorque et s'installe peu après à Barcelone. Puis elle part à Paris pour suivre les cours de la photographe Florence Henri.

Mais en 1940, elle est internée dans le camp de Gurs, duquel elle parvient à s'échapper, et fuit jusqu'à New York. En 1946, elle retourne vivre à Berlin-Est et abandonne la photographie pour des problèmes de santé.

La découverte de ses oeuvres

C'est en 2008 que deux jeunes berlinoises, Cornelia Bästlein et Irja Krätke, découvrent les oeuvres de cette artiste et décident de les présenter au grand public.
Restés longtemps dans une valise, quelques cent tirages originaux sont tout ce qui reste du travail de Lore Krüger.
L'exposition

C'est le Musée d'Art et d'Histoire du judaïsme qui a décidé de faire une exposition sur le parcours difficile de cette artiste d'une autre époque.

L'exposition aura lieu jusqu'au 17 juillet.

Le MAHJ a choisi d'exposer ses oeuvres en fonction des villes où elle les a réalisées, de Majorque à New York en passant par Paris, ce qui permet de retracer le parcours de son exil entre 1934 et 1944 et de souligner l'évolution de son travail. 
 
Celui-ci est ancré dans l'entre-deux-guerres avec des scènes de rue et paysages, des portraits, des reportages à l'humanité profonde, comme le pèlerinage gitan des Saintes-Maries-de-la-mer en 1936, ainsi que des natures mortes et des photogrammes. 

Crédits photos : Lore Krüger, Florence Henri 

les autres actualité
nicolas rivals parallele
+
vendredi 21 juillet 2017 actualité Nicolas Rivals présente Parallèle

Nicolas Rivals présente Parallèle

grand prix photo 2017
+
jeudi 13 juillet 2017 actualité Grand Prix Photo 2017 : Le bilan !

Grand Prix Photo 2017 : Le bilan !

andreas kamoutsis
+
mercredi 12 juillet 2017 actualité Les flaques posent pour Andreas Kamoutsis

Les flaques posent pour Andreas Kamoutsis

baris ozturk
+
mercredi 12 juillet 2017 actualité Baris Ozturk et sa passion nippone

Baris Ozturk et sa passion nippone




Vos informations ont été reçues.

Votre demande sera traitée dans les plus brefs délais.

Vos informations sont en train d'être envoyées.

Merci de patienter.