photographie

De Fraternitate

Ida Jakobs, étudiante en 3e année de spécialisation.


Pour sa série « De Fraternitate », Ida a choisi d’enlever l’habit pour tenter d’enlever toute marque d’appartenance à un groupe social et pour retrouver ce lien charnel qui constitue le fondement premier d’une famille.


C'est un travail de recherche sur les liens entre les gens dans les familles contemporaines.

Cette série a été réalisée à l’ETPA à la chambre 4x5 en calotype.



Les travaux de nos étudiants





Vos informations ont été reçues.

Votre demande sera traitée dans les plus brefs délais.

Vos informations sont en train d'être envoyées.

Merci de patienter.