close
Venez à notre rencontre ! VISITES PRIVÉES en semaine (sur rendez-vous) Plus d'infos
Revenir aux actualités

Un jeu étudiants
fait le buzz sur la toile !

Actualité.06 septembre 2021
Toulouse
arrow-down

Présenté lors du dernier Grande Prix ETPA, SIREN REX MARIA avait fait sensation auprès des juges, notamment pour ses décors soignés et son ambiance électrique ! L'équipe, à l'origine de ce titre horrifique, étaient repartie avec les honneurs puisque le jury lui avait décerné une mention spéciale. Mais lorsque l'on travaille dans le secteur du jeu vidéo, le plus important des verdicts est donné par les joueurs. Et ce dernier est plus que positif ! 

Un jeu qui fait le buzz chez les amateurs de frissons

Disponible en téléchargement sur la plateforme Itch.io, SIREN y a déjà cumulé plus de 15K de vues et plus de 3K de téléchargements. Mais ce n'est rien comparé à la vidéo du youtubeur qui s'est intéressé au titre réalisé par nos étudiants. Connu pour ses Let's play horrifiques, ce joueur aguerri a créé sa chaîne Youtube début 2013 et avoisine aujourd'hui les 2.3 millions d'abonnés. IGP a filmé son test de SIREN, et sa communauté a visiblement vibré avec lui, puisque sa vidéo cumule à ce jour près de 600K de vues ! 

Ce n'est pas tout, d'autres se sont intéressé aussi à ce sombre jeu d'exploration. Il y a notamment Alpha Beta Gamer, mais aussi un site de joueurs japonais qui lui a dédié un article Denfaminicogamer.

Un article dans Ladepeche.fr

Toute cette émulation a attiré l'attention du journal La Dépêche qui a publié un article à ce sujet. L'auteur s'est intéressé à l'équipe du jeu et à l'avenir de ses membres : 

"On réfléchit à son développement et à d’autres opportunités. Pour l’instant, cette création appartient à l’école. Nous devons en parler tous ensemble. Certains veulent le développer, d’autres ont envie d’intégrer des studios de jeux triples A."

Ce qui est certain, c'est que la réussite de ce projet est un sérieux avantage pour intégrer professionnellement le secteur du jeu vidéo. Et qui sait, peut-être suivront-ils la voie de leurs prédécesseurs, une autre équipe d'étudiants qui avait trouvé un éditeur pour sortir une version aboutie de leur jeu Ashwalkers.

Quoiqu'il arrive, on leur souhaite à tous "bonne chance" !