conferences-metiers-d-art.jpg

Les métiers d'art : les pros en parlent à l'ETPA

30/04/2021 - 3 minutes
Actualité
Toulouse

Les Écoles Créatives ESMA et ETPA Toulouse ont invité des professionnels à participer à des conférences. Ces professionnels ont échangé autour des métiers d’arts et ont livré leurs parcours et leurs conseils devant les caméras. Jeu vidéo, animation 3D, Motion graphics design et photographie sont les différents secteurs abordés lors de ces conférences filmées.

Découvrez les coulisses des métiers d’art en vidéo, sur le site dédié à cet événement !
Monmetier.art

Des expériences croisées

Installés au cœur de l’un des studios photos du campus Toulousain des Écoles Créatives, les professionnels sont invités à échanger autour des métiers d’art, de leur parcours et partagent leur expérience.

Plusieurs tables rondes sont proposées :

En jeu vidéo, il s’agit d’un échange entre le référent pédagogique de la section jeu vidéo Jérôme Mallet et l’ancien étudiant Angelo Pinho Dos Santos, actuellement Level Designer Junior à Ubisoft Annecy.

Au sujet du motion design, Edouard MARPEAU référent de section Motion Graphics Design à l’ESMA et Designer Graphique et l’ancienne étudiante Ophélie POZZA aujourd’hui Motion designer/graphiste répondent à l’interview du journaliste sur le plateau.

Concernant l’animation 3D, le professeur Grégoire VANNIER également directeur de production indépendant et Bastien HAMIDI qui s’occupe du Lighting et du Compositing chez O2O Studio (série « Idéfix et les Irréductibles ») parlent de leur métier et de leur expérience.

Et en photographie, le référent de section 3e année Philippe GROLLIER et photographe professionnel est face à Shannon AOUATAH, Photographe indépendante chez Studio Ze.

Des échanges riches qui permettent non seulement de partager les expériences de chacun mais également la découverte des métiers d’art via ces conférences mises à disposition du public.
Parallèlement, les futurs étudiants en recherche de formation, peuvent découvrir les voies à suivre pour accéder à leur futur métier.

Une relation de confiance

Organisé au sein du campus Toulousain ces diverses conférences, disponibles pour le public, sont soutenues par la Cité de l’espace et le magazine toulousain Clutch.

En effet, les 2 partenaires ayant collaborés avec les étudiants par le passé, ont fait à nouveau preuve de confiance en encourageant les projets des écoles ESMA et ETPA.

Cette relation de confiance est renforcée via de tels événements organisés par les écoles créatives ESMA et ETPA de Toulouse.

Des échanges autour des métiers d’art, tels que le cinéma d’animation 3D et effets spéciaux, le Motion Gaphics Design, le jeu vidéo et la photographie sont le fruit d’une rencontre entre la pédagogie et les anciens étudiants aujourd’hui professionnels reconnus.

Le campus toulousain forme des talents et ses futurs ambassadeurs, permettant aux écoles de rayonner à travers le monde !

conferences-metiers-d-art.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités