5bb3248b27bf8.jpg

Sony va lancer une mini PlayStation 1 pour la fin de l’année.

02/10/2018 - 2 minutes
Actualité

Il y a deux ou trois ans, des acteurs historiques de l’industrie du jeu vidéo ont eu la drôle d’idée de ressortir en version mini format leurs vieilles machines des années 70 et 80.

Atari, Sega et Nintendo ont tour à tour présenté des versions modernisées de leur console Atari 2600, Master system, Megadrive, Super Nintendo ou encore l’inoubliable NES.
Le succès a tant été au rendez-vous, que Nintendo a par exemple vendu plus de miniNES l’an dernier, que de Switch, sa dernière console nextGen !

S’il manquait encore un constructeur à l’appel, c’est bien Sony Computer Entertainment qui créa la surprise en 1994 en lançant sa première PlayStation.

Avec plus de 100 millions d’unités vendues de par le monde, Sony est alors devenu un acteur majeur du domaine, avec un succès et une dynamique qui perdurent encore aujourd’hui. 
C’est donc presque 25 ans plus tard que la firme vient d’annoncer l’arrivée d’une nouvelle édition revisitée de sa toute première console.
Rebaptisé PlayStation Classic, son design restera identique à original malgré des dimensions réduites de moitié.

Ce modèle embarquera une vingtaine de jeux, s’accompagnera de deux joypads et disposera d’une sortie HDMI pour être facilement branché sur n’importe quel écran ou téléviseur de salon.
Prévu pour début décembre prochain, n’hésitez cependant pas à la précommander vous voulez être sûr de l’avoir pour Noël…

Découvrez le blog playstation :
https://play.st/2IBtuAp

5bb3222e035ec.jpg
5bb3222d755ae.jpg
5bb3222ce164b.jpg
5bb3222c4a36b.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités