close-game-design

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down-game-design
Enregistrer
Revenir aux anciens

Joël
Le Gigan

Artiste FX temps réel
& Lead FX
PROMO 2002.Toulouse

arrow-down-game-design

votre parcours
à l'ETPA ?

De 1998 à 2001 : 1ère année à l'ETPA de Rennes (formation cinéma), puis 2 ans à l'ETPA Toulouse (obtention d'un Titre d'État de niveau III de Technicien Supérieur en Multimédia-Infographie).

2001/2002 : dernière année de formation de Concepteur en Ingénierie 3D, Animation, Compositing (spécialisation sur Maya).


Été 2002 : recruté pendant 3 mois par l'ETPA en tant qu'assistant formateur Maya pour la promotion suivante.

Et depuis
votre sortie de l'école ?

De 2002 à 2004, j'ai travaillé chez Manga Distribution en tant qu'infographiste polyvalent et créé de petites séquences CG (3D, compositing, montage, son) pour des menus DVD de mangas, des bandes annonces, des logos animés, etc...

Puis, de 2004 à 2009, je deviens artiste FX puis Lead FX chez Attitude Studio, à Paris (Galactik Football, Publicités Candia, Mr Bricolage, Proof of concept et bonus DVD pour des productions Disney, TV spots pour Shrek 3, etc). Fin 2009, je fais un court passage chez Nightshift pour une pub CanalSat en CG.

Depuis 2010, je suis artiste FX temps réel et Lead FX pour Ubisoft Paris, puis Montpellier (Rabbids Travel in Time, Michael Jackson The Experience, The Adventures of Tintin: Secret of the Unicorn, ZombiU, The Crew, Rayman Adventures, Assassin's Creed Syndicate Jack the Ripper, Ghost Recon Wildlands).

Rétrospectivement, que pensez-vous de l'ETPA ?
Quelles sont les forces de la formation ?

Ce qui m'a plu à l'époque de mon passage à l'ETPA, c'était d'avoir l'opportunité d'apprendre avec des professionnels de l'image.


Les cours étaient denses et diversifiés (du dessin, de l'archi, du webdesign, de l'informatique, de la programmation, etc) avec une part importante de mise en pratique, toujours dans une ambiance constructive.

Et l'industrie
du jeu vidéo ?

L'industrie du jeu vidéo est encore en pleine expansion et évolue extrêmement vite. De la très grosse production AAA au jeu pour mobile, sans oublier l'arrivée de la VR, le marché ne cesse de s'élargir. Donc le travail ne manque pas et les perspectives d'évolution professionnelle non plus.

Côté effets spéciaux temps réel, il y a encore du chemin à parcourir avant d'atteindre un niveau de qualité comparable à celui d'une superproduction cinématographique hollywoodienne. Il y a aussi beaucoup de progrès à faire pour que l'interaction des VFX avec le joueur rende l'expérience réellement immersive... Mais c'est précisément ce qui rend ce travail passionnant !

Un message
pour nos étudiants ?

Acquérir des connaissances techniques et artistiques, c'est le minimum que l'on attendra de vous en entreprise. Mais c'est votre motivation et votre persévérance qui feront ensuite la différence. En attendant faites vous plaisir : réaliser son propre court-métrage en fin d'étude fait partie de mes meilleurs souvenirs de prods !