close

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down
Enregistrer
Revenir aux actualités

Nikon se lance enfin dans la course des boîtiers hybride 24x36.

actualité . 10 septembre 2018
arrow-down-dark

Depuis quelques années, le marché de la photo numérique s’est vu peu à peu chamboulé par l’arrivée d’une nouvelle génération de boîtiers dits «hybrides», proposant un savant mélange du meilleur des appareils numériques et des reflex.

Sony a ainsi tapé très fort avec sa gamme d’appareils 24*36 baptisés gamme « Alpha ».
En plus de proposer une nouvelle monture d’optiques censée profiter des avantages de son capteur, les Sony Alpha étaient les seuls à proposer jusque-là un capteur à stabilisation motorisée, et de surcroît rétroéclairée, assurant ainsi des prises de vue optimales, même en condition de très faible lumière.

Les ténors du domaine que sont Canon et Nikon n’ont pas forcément vu le vent tourner, mais après un long délai de réflexion, ils profitent enfin des salons photos de cette rentrée 2018 pour se mettre à niveau et présenter leurs propres boîtiers hybrides au format 24*36, laissant présager un virage évident vers un nouveau standard à venir.


C’est donc à Nikon d’ouvrir le bal avec deux nouveaux boîtiers annoncés il y a seulement quelques jours avec les modèles Z6 et Z7, respectivement dotés d’un capteur CMOS 24x36 rétroéclairé de 24.5 Mpx pour le premier, et de 45,7 Mpx le second. 
Afin de rester dans la compétition, tous deux profitent enfin d’une stabilisation motorisée et d’un capteur rétroéclairé.  

Bonne nouvelle pour les vidéastes, ils seront aussi capables de filmer en 4K à 60 images/secondes et Nikon en profitera également pour dévoiler de nouveaux objectifs répondant à sa nouvelle monture « Z » créée pour l’occasion.

Très prochainement disponibles, nous ne manquerons pas de revenir sur les performances de ces deux nouveaux modèles.