close

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down
Enregistrer
Revenir aux actualités

Découvrez la magnifique série de photographies d’oiseaux de Luke Stephenson, « An Incomplete Dictionary of Show Birds ».

actualité . 02 février 2018
arrow-down-dark
Luke Stephenson exerce en tant que photographe indépendant en Grande-Bretagne depuis 2005. Originaire de Darlington, au nord-est de l’île, la psyché britannique fait partie intégrante de son œuvre.

Ses séries de portraits sont toujours abordées avec humour. Elles représentent la dimension excentrique de l’Angleterre et abordent des sujets variés, allant de cornets de glace à des visages maquillés, en passant par des œufs déguisés en clown…

Dans sa dernière série, intitulée « An Incomplete Dictionary of Show Birds » (Un dictionnaire incomplet d’oiseaux d’élevage), il s’attaque à des portraits d’oiseaux de différentes espèces.
Ceux-ci prennent la pose un par un sur un perchoir, s’harmonisant avec un fond uni dont la couleur change au besoin. 

En 2009, Luke Stephenson découvre le monde très particulier des concours d’oiseaux, comme il en existe pour les animaux domestiques.  
Depuis il n’a cessé de photographier des espèces de plus en plus rares et exotiques, devenant malgré lui un collectionneur d’images et un observateur passionné.

Mêlant son style particulier au standard formel du portrait en studio, il arrive à insuffler à ces volatiles une présence presque humaine.
Difficile dans l’absolu de faire poser une perruche ; le photographe londonien a dû mettre en place une technique particulière de studio mobile, c’est-à-dire une boîte en bois avec un seul perchoir, afin que l’oiseau se pose toujours au même endroit.

Luke Stephenson expose actuellement sa série à la galerie des photographes à Londres, jusqu’au 19 février.