close

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down
Enregistrer
Revenir aux anciens

Mathilda Le Fur

Photographe
PROMO 2011

arrow-down-dark

Ils posent debout face à l’objectif, dans la forêt.
Leurs portraits seraient presque banals s’ils n’étaient si visiblement nus sous leurs vêtements.

Dans "Hors d'Eden", Mathilda Le Fur pose un regard transparent sur les corps et les esprits conditionnés par "cette faute de goût originelle qui fait que l'Homme dort dans des cubes de béton, porte des vêtements synthétiques et cueille ses fruits dans les supermarchés".

Cette série, exposée au festival ManifestO, a été saluée par le magazine "Photographe".
Elle n’est pas la seule dans laquelle l’artiste explore les lisières du paradis.

La lauréate du grand prix ETPA 2011 a photographié la nuit, les corps et les angoisses dans ses "Limbes".
Dans "Nos Pores", elle s’est jouée d’un enfer cinématographique que beaucoup fréquentent mais dont peu parlent.

Des travaux à fleur de peau de nos âmes à nu.

mathildalefur.com