confeence-bastien-givet

Conférence de Bastien Grivet

02/02/2021 - 3 minutes
Actualité
Montpellier

Si vous vous intéressez un minimum aux films d'animation, et plus particulièrement aux super-héros, vous devez savoir qu'un couple de français a travaillé sur le dernier Spiderman : New Generation. Sorti en décembre 2018, ce dernier avait fait beaucoup de bruit, notamment pour son style graphique détonnant ! Jessica Rossier et Bastien Grivet ont participé à ce succès et depuis, les sollicitations ne manquent pas.

Un concept artist qui a su se démarquer

C'est avec un grand plaisir, et une excitation non dissimulée, que nous avons accueilli sur le campus Bastien pour une conférence. Destinée à la fois à nos étudiants Jeu Vidéo, et aux étudiants en Illustration (école IPESAA), l'intervention de ce concept artist spécialisé dans le digital painting a partagé sa passion artistique avec humour, approchant parfois la performance d'un one man show.   

Un parcours riche, avec ses aléas

Avant Spiderman : New Génération, qui a reçu le prix du meilleur film d’animation aux Bafta, aux Annie Awards ainsi qu’aux Golden Globes, Bastien Grivet a travaillé en 2009 au studio d’Ubisoft Montpellier, puis il a rejoint la société Sony Pictures Animation. En 2013, il crée avec sa compagne sa propre entreprise de concept art :Wardenlight. Ils sont également à l'origine des décors de Darksiders 3, Call of Duty et Shadow of War. Et tout cela, avec un diplôme des Arts Décoratifs. Leur parcours regroupe à la fois les domaines du cinéma, du jeu vidéo et de la publicité avec des studios tels que Blur, Activision, Treyarch et Warner Bros.

Ce parcours peut faire rêver, mais il est jonché de difficultés, de frustration et de projets alimentaires. Des épreuves nécessaires pour continuer à faire ce qu'il aime. C'est un principe dont il faut avoir conscience dans ce métier. 

Lorsqu'il co-fonde avec Jessica Rossier le studio Wardenlight, spécialisé dans le développement visuel, Bastien prend en charge la direction artistique du studio ainsi que le poste de compositeur (oui, il excelle aussi en musique le bougre !). S’en suit des collaborations avec des poids lourds de l’industrie comme Netflix Animation (Love, Death + Robots), 1492 Studio (co-création de Is It Love? : Fallen Road), Warner Bros Games (Lord of the Ring: Shadow of War) et plus récemment, Sony Pictures Animation pour le film Spiderman. Réalisation qui lui a valu une importante reconnaissance de ses pairs et les opportunités professionnelles qui vont avec.

Une petite leçon pour la fin 

Mais Bastien Grivet c’est aussi une source d’astuces et d’anecdotes aussi croustillantes les unes que les autres. Devant plus de 70 étudiants suspendus à son stylet, il a terminé la conférence par un petit tutoriel Photoshop : passant de calque en calque, 3 coups de brush et la magie opère. Il leur a montré comment reproduire un environnement à l’aide de bon sens, d’observation et de manipulation des bonnes couleurs. Il s’agit avant tout de rechercher LA forme qui fera l’illustration, ajoutant qu'il faut observer le réel et en saisir ce qui le compose, pour finalement ne retenir que l’essentiel.

(Photo à la une : AFP/PASCAL GUYOT)

Conférence de Bastien Grivet à l'ETPA Montpellier
bastien-grivet-conf-4.jpg
bastien-grivet-conf-5.jpg
bastien-grivet-conf-6.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités