claire-zamora-3.jpg

Intervention de Claire Zamora

23/04/2021 - 3 minutes
Actualité
Rennes

S’il devait y avoir une spécialiste en France du glamour dans les jeux vidéo, ce serait sans aucun doute Claire Zamora. À la fois directrice artistique, conceptrice de jeux, scénariste et romancière, Claire et ses collaborateurs ont vécu une véritable success story ! Elle est venue partager son expérience avec nos étudiants, pour une conférence centrée sur la narration dans les jeux vidéo.

En 2005, Claire Zamoramonte le studio Feerik avec son mari Thibaut. Ils s’appuient essentiellement sur un modèle économique encore récent à l’époque, le free-to-play. Ce modèle permet de jouer gratuitement et de ne dépenser de l’argent que pour personnaliser son avatar, ou pour bénéficier d’avantages liés au confort de jeu.

Jouable sur navigateur, Oh My Dollz est le titre qui va propulser le studio parmi les plus rentables de France. Le principe est simple, le joueur/joueuse crée un personnage qu’il va devoir maquiller, coiffer et habiller, comme il/elle pourrait le faire avec une poupée de plastique.  

À son apogée, Feerik est cédé à Frédéric Markus en 2015. Le couple crée alors une nouvelle société appelée 1492 Studio, qui se concentre sur leur nouveau titre :Is It Love, un jeu de « romance interactif » avec des péripéties amoureuses et policières. Cette fois, il ne s’agit pas seulement de « jouer à la poupée », mais de guider son héros/héroïne au travers d’histoires écrites par Claire. Rapidement, c’est toute une communauté de joueurs/joueuses qui suivent ces aventures teintées d'amour et de dramas !

Aujourd’hui Is It Love, c’est 60 millions de téléchargements dans le monde et 2 millions de joueurs, pour un total de 90 personnages créés, 900K de lignes scénaristiques et 500 décors différents. Un nouveau succès qui a poussé Ubisoft a racheter la licence en 2018. Mais Claire Zamora reste aux commandes, car l’engouement du public pour ITL est surtout dû à son talent pour tenir en haleine ses joueurs/joueuses. En parallèle, elle a même écrit une série de livres du même nom.

Pas étonnant que son intervention auprès de nos étudiants se soit concentrée sur l’importance de la narration dans les jeux aux scénarios interactifs. Claire a notamment insisté sur l’importance de proposer aux joueurs/joueuses un univers et des personnages forts, un rythme soutenu et de l’interactivité avec des choix multiples. Mais il était aussi question du travail d’équipe et de l’organisation pour mener à bien un projet tel que celui-ci. Une montagne de conseils qui, nous l’espérons, va inspirer nos futurs créateurs de jeux !

conference-narration-page-02.jpg
claire-zamora-1.jpg
claire-zamora-2.jpg
conference-narration-page-01.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités
transmusicales-jeu-video

Transmusicales 2022 : nos étudiants réalisent un jeu vidéo en lien avec le festival

09 janvier 2023

44e Rencontres TransMusicales : les étudiants de Rennes aux premières loges !Partenaire du festival des TransMusicales, l’ESMA Rennes a permis à ses étudiants en Jeu Vidéo de participer à la 44e édition de l’événement, dans l’optique de créer un jeu en rapport avec le festival.Les TransMusicales : “Comme si vous y étiez !”Depuis 2021, la formation en jeu vidéo de l’école de Rennes bénéficie d’un partenariat inédit avec le festival des TransMusicales. C’est d’ailleurs dans ce cadre que les étudiants de l’école ont créé en avril dernier des jeux vidéo en lien avec l’édition 2021 du festival, dans l’optique de retracer l’expérience de l’événement et de permettre au joueur d’incarner un festivalier, un ingénieur du son, ou encore de tester ses connaissances en matière de musique dans un quizz interactif. Une expérience virtuelle, qui a permis aux gamers de vivre le festival comme s’ils y étaient ! Cette année, ils étaient donc une vingtaine d'étudiants de l’ESMA Rennes à déambuler au cœur de la 44e édition des TransMusicales, pour tenter de s’imprégner de l’énergie de cet événement, qui n’est autre que l’un des rendez-vous majeurs des musiques actuelles. Invités en mode VIP, ils ont pu découvrir les coulisses du festival, aller à la rencontres des techniciens, interviewer les musiciens présents… De quoi les inspirer dans la conception des jeux en lien avec l’événement qu’ils réaliseront prochainement, et dont ils dévoileront le contenu au printemps prochain.Les TransMusicales, c’est quoi ?Ce festival rennais créé en 1979 est le rendez-vous incontournable des amateurs de musiques actuelles. Avec des événements organisés tout au long de l’année, et qui se manifestent dans des formes aussi diverses qu’hétéroclites (concerts, ateliers, rencontres…), les TransMusicales atteignent leur paroxysme à l’occasion du festival - les Rencontres TransMusicales de Rennes - qui rassemble chaque année entre 50 et 60.000 participants.

Etpa - Actualités