CavelMan : Grand Prix du Jury Game Design 2016

Jury Game Design 2016 : bilan

14/09/2016 - 2 minutes
Actualité
La promotion 2016 de Game Design a fêté son jury vendredi 30 juin dernier et c'est CavelMan qui a reçu le Grand Prix du Jury Game 2016. 
Les membres du jury ont assisté à la présentation des jeux vidéo à l'ETPA. ils les ont ensuite testé sur les bornes Arcade.
 
Comme l'année dernière, Emmanuel Forsans, Président de l’Agence Française pour le Jeu Vidéo (AFJV) a très aimablement accepté de présider notre jury, constitué de :
  • William David co-fondateur de Swing Swing Submarine
  • Aurélien Loos co-fondateur de Leïkir Studio
  • Matthew Lourdelet de Radiant Worlds
  • Nicolas Peri co-fondateur de StoneTrip
  • Dimitri Galitzine et Ockam Razor de Médiatools
  • Jonathan Schreiner, de Outer Zone
Merci aux membres du jury, qui se sont déplacés de Grande-Bretagne, Paris, Montpellier, Nice et Toulouse pour échanger avec nos étudiants et enseignants. 

Tous ces professionnels ont livré leur analyse sur les projets de fin d’études qui ont été présentés :
  • "Crazy Hat",
  • "CavelMan"
  • et "Bloody Hunt".

    Le jury a finalement décerné le Grand Prix du Jury Game 2016 à
    "CavelMan" : félicitations à Mathieu Fernandez, Anthony Ramon, Rémi Renard, Nans Batailhou-Villet et Sylvain Meddah pour ce Grand Prix mais aussi bravo à cette belle promotion 2016 !
 

Album photos du Jury

Jury Game Design ETPA 2016 : bilan
Jury Game Design ETPA 2016 : bilan
Programmeur moteur, développeur moteur pour jeux vidéo
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités