5a93f2c689c89.jpg

Le C64mini est de retour !

23/02/2018 - 2 minutes
Actualité

Au tout début des années 80, la société Commodore Business Machines Inc. s’impose sur le marché des ordinateurs personnels encore balbutiant , en sortant le désormais légendaire C64.
Cet étonnant ordinateur 8 bits était doté de 64 kilo-octets de mémoire vive (RAM) !
Une petite révolution pour l’époque, et le monde des développeurs de jeux ne tardera à inonder la machine de productions en tous genres.

Également doté d’un processeur sonore particulièrement performant doté de trois voix, le MOS 6581 ouvrira les voies de la musique électronique à de nombreux musiciens (certains compositeurs puristes l’utilisent encore aujourd’hui !).
Pour renouer avec cet âge d’or de l’informatique 8 bits, la société Retro Games Ltd a récemment annoncé une réédition de ce monument de l’histoire informatique : le C64-Mini

Cette nouvelle édition prévue pour le mois prochain (disponible à partir du 29 mars) renoue avec le design si singulier de la machine originale, mais avec une taille réduite de moitié.

Il tient désormais dans la main et voit sa connectique revue au goût du jour avec l’ajout de 2 ports USB et d’un port HDMI, permettant de le connecter avec la plupart des écrans ou téléviseurs d’aujourd’hui.
Il sera accompagné d’un joystick, quasi-réplique de l’orignal, ainsi qu’une soixantaine de jeux préinstallés.  

À découvrir d’ici quelques semaines pour les plus nostalgiques et les curieux !
Pour en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=E9eLIVCVpmM

5a93f2b5b6972.png
5a93f296874fd.png
5a93f29660a45.png
5a93f29648596.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités