5ba247a72f96d.jpg

Le casque Magic leap est sorti !

18/09/2018 - 2 minutes
Actualité

Nous avions déjà eu l’occasion d’évoquer à de nombreuses reprises l’actualité relative au très prometteur casque de réalité mixte Magic Leap, considéré par beaucoup comme le plus sérieux concurrent de l’HoloLens de Microsoft.

Après avoir levé plus de 2 milliards de dollars investis sur près de 10 ans de recherche, la société entretenait depuis plus de trois ans un mystère bien maîtrisé autour de son fameux casque.

Avec la livraison des premiers modèles aux États-Unis le mois dernier, le rideau est donc enfin levé ; du moins en partie. Les critiques d’internautes se répandent enfin sur la toile, mais il semblerait que les premiers retours soient pour le moins mitigés.Si l’écran semble afficher une définition et des couleurs de meilleure qualité que ce que les démonstrations laissaient présager, même chose pour le tracking d’éléments virtuels dans un environnement réel qui s’avère plutôt efficace, il n’en est pas de même pour le champ de vision jugée bien trop réduit.

En effet, cette contrainte a pour effet de faire sortir du champ de vision les objets holographiques trop proches du champ de vision, et empêche son utilisation dans de petits environnements.

Autre point noir au tableau, c’est son prix dépassant la barre des 2000 €, le destinant donc pour le moment à un public de professionnels.

Pour en savoir plus : https://www.magicleap.com/

5ba2475b17e03.jpg
5ba2475a8e13e.jpg
5ba24759ebc10.png
5ba247581ff0e.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités