CES 2016 Las Vegas

Retour sur le CES 2016 de Las Vegas et les tendances technologiques à venir en 2016

18/01/2016 - 2 minutes
Actualité

Tous les ans, le mois de janvier donne le ton des technologies à venir dans les 12 mois avec la venue du CES (Consumer Electronic Show) à Las Vegas.

Malgré une fréquentation en hausse et des constructeurs toujours plus nombreux, on constate cette année un certain manque d’innovation, la presse spécialisée faisant triste mine dans ses reportages par rapport à leur engouement passé.

Si les formats et les dalles d’écrans UHD et 4K se généralisent, il n’en va pas encore de même pour les contenus, et il faudra sans doute attendre encore un peu pour voir cette nouvelle génération adoptée par le grand public.

La présence des voitures et autres objets du quotidien connectés était elle aussi en hausse.


Qu’il s’agissent de modules d’aide ou d’assistance à la conduite, des montres, bracelets, frigos et autres robots domestiques qui ne cessent d’évoluer, les geeks de tous bords ont de quoi faire dans ce domaine.

Les autres tendances marquantes concernent l’évolution des ordinateurs portables qui deviennent toujours plus puissants et adoptent peu à peu le 4k. Mais on peut aussi remarquer le lancement de nombreuses tablettes tactiles dédiées aux professionnels, s’engouffrant dans le sillage de Microsoft avec sa gamme Surface Pro.  

Le dernier point très attendu concerne le lancement des premiers casques de réalité virtuelle destinés au grand public, mais nous y reviendrons dans un prochain billet.

www.cesweb.org

569cd73f1c607.png
569cd73a57713.png
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités