img-20210217-155309.jpg

Retour sur notre Stage Découverte

01/03/2021 - 4 minutes
Actualité
Toulouse

Le 16 et 17 février dernier, l’ETPA a ouvert ses portes à des lycéens curieux de découvrir notre formation Jeu Vidéo et les métiers qui se rapportent à ce secteur. Durant ces 2 jours, nos professeurs ont pu les initier à la création d'un jeu vidéo, et peut-être, éveiller chez eux une vocation qui les aidera à faire leur choix dans leur orientation post-bac.

Découvrez l'aventure incroyable de ces stagiaires grâce à notre journal de bord ! 

Journal de bord – Jour 1, les premiers pas au donjon ETPA

Abdelmadjid, Audrey, Cléa et Issac ne savaient pas ce qui les attendait alors qu’ils venaient de franchir la porte d’entrée de l’ETPA.

Ils s’étaient tous lancés le même défi : découvrir les métiers du jeu vidéo !

L’appréhension se mêlait à l’excitation alors qu’ils se trouvaient dans le hall, dont l’épicentre faisait miroiter des viennoiseries appétissantes. Un piège pour détourner leur attention ? Non, seulement de quoi leur donner assez de force pour affronter cette matinée. C’est alors que le glas tomba : on leur annonçait le programme de ces deux journées de stage. Le défi était de taille !

Leur première quête consisterait à comprendre les métiers des créateurs de mondes, les Game Designers. Ils prirent donc la route vers une mystérieuse salle informatique, guidés par le mage Matthieu Carron, professeur en gestion de projet à l’ETPA.

Leur journée fût ponctuée de diverses épreuves. Ils durent créer eux-mêmes différents niveaux de plateformers (Level Designer), puis les tester ensemble (QA Tester).

Les regards se croisaient, chacun jaugeait l'autre, se demandant s’ils devaient s’affronter ou coopérer. Ils choisirent finalement la seconde solution, unissant leurs forces pour arriver au bout de leur quête commune. 

Leurs efforts furent récompensés par un ravitaillement bien mérité (des pizzas bien garnies et bien huilées). Nos jeunes aventuriers les dévorèrent goulument avant de reprendre le chemin de cette aventure. 

C’est ainsi qu’ils parvinrent au dernier niveau de cette première journée de stage : l’Antre Obscur du Final Level (la classe des 3ème année). Ils y rencontrèrent le big boss Livio Ambrosini (promo 2017 et environment artist sur Assassin’s Creed Valhalla), exceptionnellement présent dans ces lieux pour un workshop. Une fois le big boss passé, les stagiaires purent rencontrer les étudiants en 3ème année et découvrir les jeux vidéo en cours de création. S’ensuivit une session de playtest effrénée dont nos stagiaires aventuriers ressortirent encore une fois victorieux.

Journal de bord – Jour 2, l’aventure continue

Remis de leur première journée grâce à un repos bien mérité, nos stagiaires reprirent le chemin de l’école afin d’achever leur quête. Ils furent accueillis par un nouveau mage, Gauthier Vaillant, professeur en infographie et modélisation 3D. De là, s’en suivit une journée riche en enseignement et en découverte de la 3D. Le mage leur lança bon nombre de défis, avec des exercices de texturing et de création de scène 3D, appréhendant ainsi les métiers de 2D/3D Artist, de texturing artist ainsi que de modélisateur 3D. Chacun d’entre eux construisit son propre univers, sa propre scène 3D, sous le regard attentif et bienveillant de notre grand mage de la modélisation.

Et c’est ainsi que prit fin leur aventure, enrichis par ces pratiques et cette découverte des métiers du jeu vidéo. On peut parler de succès pour nos stagiaires qui repartirent vers leurs contrées (plus ou moins lointaines), et que nous retrouverons peut-être dès la rentrée prochaine, qui sait ?

À suivre...

Prochaine ouverture du donjon ETPA : avril 2021

img-20210216-112004.jpg
img-20210216-112016.jpg
img-20210216-112046.jpg
img-20210216-115656.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités