samsung hmd odyssey

Samsung présente son dernier casque de Réalité Virtuelle

08/11/2017 - 2 minutes
Actualité

Avec l’annonce de la nouvelle plate-forme de Microsoft « Windows Mixed Reality », l’éditeur a réussi le tour de force de motiver de nombreux constructeurs à se lancer dans la course à la réalité virtuelle.

Si de nouveaux acteurs majeurs du secteur informatique ont, d’ores et déjà, annoncé leur propre périphérique (Asus, Dell, HP ou Lenovo), il ne faudra pas s’attendre à une révolution par rapport aux concurrents déjà sur le marché depuis l’an dernier.

Le dernier casque Samsung

Cependant, la firme coréenne Samsung, pionnière dans le domaine avec son fameux GearVR, a quand même profité de l’annonce de Microsoft pour présenter un nouveau casque haut de gamme, le Samsung HMD Odyssey.

Les performances annoncées se révèlent ainsi supérieures à tous les autres casques jusque-là disponibles ou à venir !

Les caractéristiques du casque

Il disposera d’un écran Amoled capable d’afficher une résolution de 1440 x 1600 pixels pour chaque œil (contre1080 x 1200 pour l’Oculus et le Vive) avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz.

Il proposera également un champ de vision de 110° contre une moyenne inférieure à 100° pour la plupart des autres casques annoncés.

Mais une mauvaise nouvelle vient tout juste de tomber, Samsung ayant annoncé il y a seulement quelques jours que ce nouveau casque ne sera disponible que pour les utilisateurs américains ; enfin, pour le moment…

En attendant donc d’en savoir plus, on peut maintenant espérer que HTC et Oculus les prennent rapidement à contre-pied en annonçant à leur tour des modèles haut de gamme.
5a02dc563e694.jpg
5a02dc56249c5.jpg
5a02dc55f1e13.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités