titre-school-must-go-on-a-adapter.jpg

#School Must Go On

06/05/2020 - 3 minutes
Actualité
Toulouse
Rennes
Montpellier

Le confinement nous à tous amené à repenser notre façon de travailler, entre les contraintes du confinement et les acteurs luttant pour nous pour endiguer la pandémie, l’enseignement a lui aussi dû trouver une nouvelle façon de transmettre et d’enseigner.

Human network 2.0

L’internet est devenu pour beaucoup une fenêtre sur le monde. Pour la transmission de l’enseignement il est devenu son meilleur vecteur.
Rapidement grâce à la réactivité des enseignants et de la pédagogie, les classes « virtuelles » se sont formées, l’enseignement a pu perdurer, voire même, avec plus de confort pour certains.
Les enseignants pouvant dans l’instant assurer le suivi des cours tout en ayant la souplesse de prendre à part un étudiant pour l’aider rapidement, sans bouger, d’un simple clic.
Ainsi, le partage d’écran pour montrer ses créations, le débat au sein d’une classe, le tout avec le confort d’une tasse de thé et en chaussettes en a séduit plus d’un !

etpa.jpg

Retrouvez sur nos réseaux sociaux des séries de photos des installations de travail de nos étudiants

Accompagnement des étudiants au plus près

Assurer l’enseignement et maintenir un lien social avec nos étudiants ont été nos priorités. Pour cela de nombreuses actions ont été menés en parallèle tant par les équipes pédagogiques que le corps enseignant.

- Suivi pédagogique : assuré hebdomadairement par téléphone, de chacun de nos étudiants et par les équipes enseignantes lors des cours.

Cours diffusés à distance : chaque classe à vu fleurir des groupes pour les cours, voir des groupes par matière lorsque le besoin se faisait sentir pour assurer la continuité pédagogique. Les heures manquantes, nécessitant la présence des étudiants sur site, seront rattrapées dès lors que le déconfinement aura été engagé. L’assiduité et l’implication à ces cours constitue des éléments de l’appréciation générale.

- Maintien des examens pour assurer l’obtention d’un diplôme ou un passage en année supérieure, avec bien sur toute la bienveillance que requiert la situation.

- Maintien des stages en entreprise. Des aménagements seront possibles en fonction de la situation sanitaire en France le moment venu, et de la volonté des entreprises bien entendu. Toutefois, exceptionnellement, l’absence de stage n’empêchera pas la délivrance du diplôme.

equipe etpa

Pour découvrir plus en détail la vie en confinement de nos élèves et enseignants,  nous allons partager bientôt avec vous une série de vidéos vous emmenant directement chez eux pour qu’ils nous parlent de comment ils ont abordés ces dernières semaines !

Prenez soin de vous et à très bientôt IRL ! 

school-must-go-on-.jpg
Sur la même thématique
manikins

Un exercice de 2e année attire l’attention de streamers internationaux !

20 janvier 2023

Un simple exercice autour de la création d’un jeu vidéo a donné lieu à une véritable surprise pour un groupe d’étudiants de 2e année, qui ont vu leur création bénéficier d’une visibilité pour le moins inattendue…Objectif : créer un jeu vidéo d’horreurC'est au printemps dernier, au milieu de l’année scolaire, que les étudiants en 2e année de la section Jeu Vidéo de l’ETPA se voient proposer un projet pédagogique autour du thème de l'horreur. La consigne : réaliser un jeu vidéo d'horreur sous Unreal, avec l’obligation de créer un personnage 3D pour le monstre, et d’utiliser les assets de Quixel pour l'environnement. Voilà pour les contraintes techniques. Un exercice par ailleurs souvent proposé dans le cadre de la formation, dont la thématique ne manque jamais d’inspirer les étudiants.Oui mais voilà ! Parmi les créations proposées par les étudiants, le projet Manikins attire l’attention. C’est d’abord grâce aux statistiques de performance de la plateforme de jeux vidéo indépendants itch.io - sur laquelle les étudiants ont publié chacun des projets réalisés - que l’équipe du jeu s’en aperçoit. Dès l’été, Manikins affiche 6600 vues, et 2300 téléchargements. Des chiffres qui explosent en fin d’année 2022, avec pas moins de 10.100 vues et 3600 téléchargements.“Sur Itch.io, il y a une grosse communauté de gamers qui jouent à des jeux vidéo d'horreur indés, nous explique l’un des créateurs de Manikins. Et le nôtre a été remarqué. Un gros youtuber a fait une vidéo dessus, et petit à petit ça a pris de l'ampleur, même à l’international !”.Manikins, c’est quoi ?Dans le jeu Manikins, on suit un écrivain de romans horrifiques en manque d'inspiration, qui part faire de l'urbex en quête d’un nouveau souffle. Il se retrouve alors dans une usine désaffectée, encore peuplée de mannequins. “On a utilisé une peur courante, celle de “l'uncanny valley”, c'est-à-dire la peur de ce qui n'est pas humain mais qui y ressemble. On a également longuement travaillé l’atmosphère, avec l’objectif d’immerger suffisamment le joueur pour que les jumps scare* fonctionnent bien.” Une combinaison qui marche à merveille, si l’on doit en croire les statistiques du jeu !

Etpa - Actualités