close-game-design

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down-game-design
Enregistrer
Revenir aux actualités

Un jeu très attendu avec une cinématique alléchante.

actualité . 30 juin 2017
arrow-down-game-design

La cinématique décoiffante du très attendu Beyond Good and Evil 2 a été mise en ligne. Un gros titre signé Michel Ancel chez Ubisoft Montpellier.

Un ancien de l'ETPA a la chance de participer à la création de cet ambitieux et inattendu jeu vidéo.
Joël Le Gigan, aujourd'hui Senior FX Artist chez Ubisoft à Montpellier, réalise les effets spéciaux de cette production !
Son travail consiste à créer des effets spéciaux en tenant compte des directives artistiques et des contraintes techniques du jeu.

C'est il y a 15 ans que Michel Ancel fait sensation avec la sortie pourtant discrète d'un titre exceptionnel, qui marquera profondément l'esprit des joueurs partout dans le monde : le premier épisode de Beyond Good and Evil.

Sorti en 2003, le jeu bénéficiait d'une direction artistique ingénieuse, d'un monde ouvert, vaste et savamment équilibré pour l'époque, le tout tiré par un scénario digne d'une excellente série TV.

Une suite avait été mise en chantier en 2007, mais de nombreuses rumeurs et annonces en demi-teintes laissaient à penser que le projet ne verrait peut-être jamais le jour.

Ubisoft a donc créé la surprise lors du dernier E3 2017 en présentant une superbe cinématique de cette fameuse suite ; l'animation a été confiée au talentueux studio parisien Unit Image.

Si une autre cinématique bien plus modeste avait déjà été réalisée en 2008, il s'en était suivi de nombreuses rumeurs quant à l'abandon du projet.

Mais c'est désormais de l'histoire ancienne et les moyens investis par l'éditeur sur ce coup de communication laissent sérieusement penser que la sortie de Beyond Good and Evil 2 pourrait bien arriver très prochainement.

Cerise sur le gâteau, l'ambition du premier volet semble avoir été encore repoussée, et quand on connait l'attention et l'exigence de Michel Ancel, on ne peut qu'avoir l'eau à la bouche !