close-game-design

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down-game-design
Enregistrer
SCHOOL MUST GO ON - Découvrez comment notre école a vécu le confinement ! + d'infos ici
Revenir aux anciens

Hugo
Mitton

Testeur
PROMO 2018

arrow-down-game-design

Diplômé de l’ETPA en 2018, Hugo a collaboré sur le projet de fin d’études “Cendres”, Prix Spécial “Coup de Coeur” du Grand Prix de l’ETPA, aux côtés notamment de Matteo Gaulmier.

Après une première expérience de game designer junior dans le cadre d'un stage pour le studio YAAAR Games au Luxembourg, Hugo poursuit l'aventure chez eux, afin de finir le projet sur lequel il travaille : "C'était un challenge très formateur, puisque nous n'étions que deux à travailler activement sur le jeu, et à un rythme très soutenu."

 

La découverte du métier de
testeur de jeux vidéo


Six mois plus tard, il débarque à Paris et postule chez Eversim, pour un poste de testeur : "Il s'agissait de renforcer l'équipe avant la sortie du jeu "4th Generation Warfare". C’est à cette occasion que j’ai vraiment commencé à me familiariser avec le métier de testeur ”. Une expérience qu'il apprécie particulièrement, et qui lui donne l'envie d'aller plus loin.

En juin 2020, il rejoint l'équipe de testeurs de l’éditeur parisien de jeux vidéos, Focus Home Interactive : "Je suis très heureux de cette opportunité, car c'est pour moi un premier pas dans les studios de grande ampleur. Ça me permet aussi d'avoir une vision assez fine de ce qu'est le travail en studios, de voir les différences selon la taille des structures, et de mieux cerner ce vers quoi je veux aller pour la suite de ma carrière." A cette occasion, il travaille notamment sur le jeu "Necromunda Underhive Wars", dans l'univers Warhammer 40.000, dont la sortie est prévue courant 2020.

 

Un conseil pour les futurs
diplômés de l’ETPA ?


“Soyez conscients que dans un petit studio indépendant, on vous demandera beaucoup de temps et d'investissement personnel. On vous demandera aussi de faire des choses qui ne correspondent pas toujours à votre métier. En bref, on ne compte pas ses heures ! Il faut donc être bien accroché et ne pas se décourager, la fierté de voir son jeu sortir à la fin en est d'autant plus grande !”