XS
SM
MD
LG
XL
close-game-design

Level Designer

L' architecte du jeu vidéo

arrow-down-game-design
Fiche métier Level Designer

Qui sont les Level designers, professionnels anonymes, aux fonctions parfois obscures ? Comment travaillent-ils au jour le jour ? Quelles sont les compétences de ceux que l’on peut qualifier sans flagornerie d'architectes du jeu puisqu’ils fabriquent les niveaux, guident les joueurs, et imposent leur rythme à l'expérience de jeu ?

"C’est le moment où l’on assemble les pièces de Lego ensemble", avance le concepteur de jeux vidéo Michel Ancel, créateur de la célèbre série Rayman.

A partir du gameplay (concept et règles du jeu) élaboré par le Game Designer (ou scénariste du jeu), le Level designer va imaginer et construire le parcours du joueur, concevoir les différents niveaux dans lesquels le joueur pourra évoluer. 

 

Il va donc concevoir l'environnement du jeu, à partir des mécanismes déjà établis par l'équipe de création et les mettre en scène. Il travaille en équipe sous la responsabilité du game designer. 

Les missions du Level Designer

  • Analyser le cahier des charges et proposer des solutions en fonction de la faisabilité ;
  • anticiper les comportements du joueur ;
  • concevoir et assembler les situations de jeu sur le papier ;
  • valider les propositions par le game designer et le chef de projet ;
  • tester et régler les niveaux pour assurer une bonne jouabilité (interface intuitive, facilité de prise en main ou apprentissage possible avec une marge de progression intéressante, etc.), 
    telles sont ses missions.

L’objectif est ainsi de garantir une expérience ludique forte en maintenant le joueur au cœur de l’univers proposé par le jeu.

Son rôle est très important dans les premières étapes de l'élaboration d'un jeu vidéo, car c'est lui qui définit et harmonise le rythme du jeu ainsi que la difficulté et la diversité de chaque niveau.

Créatif par essence, technique par formation

Faire preuve de créativité

Pour devenir level designer, il faut avant tout faire preuve de créativité et être doué d'une sensibilité artistique, afin de pouvoir répondre aux exigences de ce métier.
Il est également rigoureux et organisé, ce qui facilite grandement son travail avec les différents collaborateurs de son équipe. 
 

Avoir de solides bases techniques

Du côté technique, il doit avoir de bonnes aptitudes en dessin car il travaille d'abord sur le papier.

Il maîtrise aussi les différents logiciels professionnels, ainsi que les outils d'édition de niveaux (Unreal, Renderware studio...) ou encore ceux de la modélisation 2D, 3D (Studio max, Flash...).  Enfin, comme dans tous les métiers de la production de jeu vidéo, il est conseillé d'avoir a un bon niveau d'anglais et du jargon technique.

 

Carrière et débouchés

Plusieurs solutions existent pour devenir game designer. Après le Bac ou à niveau équivalent, vous pouvez notamment opter pour une formation de game designer à l'ETPA. Le cursus comprend trois années d’études avec la réalisation, lors du dernier semestre, d’un jeu vidéo complet.

Diplôme en poche, ce technicien du jeu vidéo peut exercer son métier :

  • dans un studio de création,
  • dans l’audiovisuel,
  • au sein d'une société éditrice de jeux vidéo,
  • ou encore en freelance.

Il peut ensuite devenir Game Designer et, après plusieurs années d’expérience, devenir chef de projet ou creative director.

Le salaire d'un Level designer

Son salaire varie en fonction de ses compétences et de la société qui l'emploie. Le salaire moyen d'un débutant en France est compris entre 1 300 et 1 500 euros bruts par mois. A noter que selon son statut (salarié, intermittent, free-lance...) le salaire peut fortement varier.

Beaucoup de Level designers français choisissent de faire carrière dans d'autres pays, offrant plus de débouchés, tels que les Etats-Unis, le Canada ou encore le Japon.