close-game-design

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down-game-design
Enregistrer
SCHOOL MUST GO ON - Découvrez comment notre école a vécu le confinement ! + d'infos ici

Devenir
Producer Jeux Vidéo

Coordonner et viabiliser un projet de jeu vidéo

arrow-down-game-design
Devenir producer jeux vidéo - fiche métier
Producer de jeu vidéo : élément clé et incontournable du jeu vidéo

Avoir une idée, c’est très méritoire et même incontournable à la base !

La transformer en projet, la rendre viable techniquement et pourquoi pas dégager un profit, des bénéfices, c’est une démarche qui nécessite diverses compétences et notamment la faculté à chiffrer le projet, à le mettre en musique.

C’est là qu’intervient le Producer Jeux Vidéo, chargé d’établir et d'optimiser les coûts inhérents à la production grâce à son expertise.

 

Les missions du Producer Jeux Vidéo

"L'argent est le nerf des affaires", un aphorisme rendu populaire par François Rabelais dans son ouvrage Gargantua. La citation date de 1534 mais demeure plus que jamais d’actualité notamment pour les Producers Jeux Vidéo.

En effet, ces derniers sont des chefs de projet, des responsables de production, qui ont la mission de superviser l'ensemble de la réalisation et d'organiser le travail de toute l'équipe dans le respect du budget et des délais. Ce sont donc des financiers confirmés mais pas que… Ils commencent par participer à la conception du jeu et par étudier le marché.

A leur menu : cahier des charges (technique, graphique, supports, exploitation communication, commercialisation, etc..), avec optimisation des postes, détermination du financement (partenaires, crowdfounding). Ils aident en quelque sorte les artistes à viabiliser leur projet et gardent toujours un œil sur celui-ci pour éviter tout dérapage.

Globalement, le Producer prévoit un budget en anticipant très tôt les coûts, préparer des plannings de production très précis avec divers corps de métiers différents (animateurs, game designers, programmeurs, ressources humaines, marketing, relations presse, prestataires, journalistes, etc.).

Il pilote et coordonne les activités mais il est aussi garant de la qualité du jeu terminé dans le cadre des objectifs fixés.

Son savoir-faire, ses connaissances

A l’évidence, Producer Jeux Vidéo est un métier où le relationnel joue un rôle important tant le sens de l’organisation est primordial compte tenu des interactions entre les différentes entités professionnelles nécessaires à la réalisation du projet. Tous les intervenants du projet passent par lui : il est incoutournable !

 

Dès lors, une bonne expérience managériale, une connaissance approfondie du marché, sont essentielles, si ce n’est indispensables. L’expertise technique, un management d'équipe avec à-propos, opportun, la capacité de prise de décision (financières, techniques, marketing, etc.), exigent sang-froid, gestion du stress.

Carrières, salaires et débouchés

Généralement, le Producer a exercé auparavant d’autres fonctions dans l’univers du jeu vidéo.
C’est souvent au travers d’un cursus à la fois technique, artistique voire financier qu’il devient Producer en fonction de ses goûts et des opportunités professionnelles.

Certains producteurs ont un background technique (ingénieur), d'autres sont généralistes, il n'y a pas de règles. Quoiqu’il en soit, c'est un professionnel du jeu vidéo expérimenté compte tenu des responsabilités mises en jeu.

C'est l'objectif de la fomration jeux vidéo de l'ETPA : elle permet aux jeunes créatifs d’acquérir les bases des métiers du jeu vidéo lors d’un cursus de trois années de haute technicité.

Combien gagne un Producer jeux vidéo ?

Qui dit expérience, polyvalence et responsabilité, dit salaire en conséquence. Sa rémunération est comprise entre 30 000 € et 45 000€ (minimum 18 k€ ; maximum 70 k€ ; médiane 33 k€).

En base mensuelle, et en début de carrière de Producer, cela équivaut à 3000 euros bruts mensuels.
A terme, il peut envisager de se mettre à son compte, et ouvrir, pourquoi pas sa propre agence.