expos-d-anciens-septembre-2023

3 expos d'anciens en septembre

11/09/2023 - 3 minutes
Rendez-vous
Toulouse

Le mois de septembre s’annonce chargé pour les artistes liés à l’ETPA ! Ce sont pas moins de 3 expositions qui débutent en ce mois de septembre, et qui sont le fruit du travail de 2 anciennes étudiantes et d’un enseignant. Focus sur les artistes qui s’exposent, et sur le caractère de leurs créations.

Rétrospective du travail de Gilles Favier

Et on débute avec Gilles Favier, enseignant en 3e année de la formation en photographie de l’ETPA. Le Monde en Face, qui sera exposé au Centre Photographique Documentaire du 15 septembre au 23 décembre, est une illustration parfaite de son travail de photographe. En effet, Gilles Favier, qui n’est autre que le directeur artistique d’ImageSingulières et l’un des membres fondateurs de l’Agence VU’, s’est toujours attaché à retranscrire le monde dans sa plus pure vérité. C’est donc une grande partie de son travail qui sera mis à l’honneur, et qui sera l’occasion de (re)découvrir ses travaux sur le conflit nord-irlandais à Belfast, ses clichés du tournage de La Hane, son regard sur Valparaiso ou encore sur les quartiers nord de Marseille…

Où ? Au Centre Photographique Documentaire à Sète

Quand ? Du 15 septembre au 23 décembre 2023

Plus d’infos

Cloé Harent, lauréate du Mentorat VU’ / Fonds Régnier

Ce deuxième focus concerne le travail de Cloé Harent, Prix Spécial du jury 2019 de l’ETPA, qui avait été sélectionnée en septembre dernier dans le cadre de la 3e édition du Mentorat Photographique du Fonds Régnier pour la Création créé en collaboration avec l’Agence VU’. Le temps est désormais venu pour les cinq lauréats d’exposer le travail accompli à l’occasion de cette année, qui leur a permis de bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour le développement de leur pratique artistique. Une expo photo longuement attendue, donc, et qui va permettre de mesurer toute l’évolution de l’artiste au contact des mentors et autres experts qu’elle a pu côtoyer !

Où ? À la Galerie VU’ à Paris

Quand ? Du 15 au 30 septembre

Plus d’infos

Caroline Andrivon, une approche documentaire déjà marquée

Vous nous portez le poids. Cette expression populaire gitane, qui signifie « vous nous agacez », est le nom de l’exposition de Caroline Andrivon, lauréate du Grand Prix ETPA 2023 et tout juste sortie des bancs de l’école. Pour cette série, qui sera exposée à la Galerie Photon, la jeune artiste a souhaité donner la parole aux aspirations adolescentes de trois jeunes filles issues de la communauté gitane, Fanny, Ines et Selena. Un travail au travers duquel elle propose une nouvelle lecture de leur communauté, et tente d’apporter un éclairage loin des clichés.

Où ? À la Galerie Photon, à Toulouse

Quand ? Du 21 septembre au 5 décembre

Plus d’infos

gilles-cloe-et-caroline
caroline-andrivon-vous-nous-portez-le-poids
mp03-exposition-visuel
gilles-favier-le-monde-en-face
Sur la même thématique
michel-poivert-catherine-peter-2020

[LES GRANDS TEMOINS DE LA PHOTOGRAPHIE] - Retour sur la conférence de Michel POIVERT, historien de la photographie

17 avril 2024

Le vendredi 29 mars 2024, nous recevions Michel Poivert, 48ème invité du cycle « Les Grands témoins de la photographie », crée en 2008 et modéré par Philippe Guionie, enseignant en Cultures et sémiologie à l’ETPA. « Courants de la photographie contemporaine » était le thème d’une intervention dense et inédite.Michel Poivert, un invité d'exceptionMichel Poivert est Professeur d'histoire de l'art à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, où il a fondé la chaire d’histoire de la photographie, il est critique et commissaire d'exposition, et préside le Collège international de photographie du Grand Paris (CIPGP).Il a notamment publié La photographie contemporaine (Flammarion, 2018), L’image au service de la révolution (Le Point du Jour Éditeurs, 2006), Gilles Caron, le conflit intérieur (Photosynthèse, 2012), Brève histoire de la photographie, essai (Hazan, 2015), Les Peintres photographes (Mazenod, 2017), Gilles Caron, 1968 (Flammarion, 2018) et 50 ans de photographie française de 1970 à nos jours (Textuel, 2019). Il a notamment organisé les expositions « La Région humaine », Musée d’art contemporain de Lyon (2006), « L’Événement, les images comme acteur de l’histoire », au Jeu de Paume à Paris, (2007), "Gilles Caron, le conflit intérieur" (Musée de l'Elysée, Lausanne, 2013), "Nadar, la Norme et le Caprice" (Multimedia Art Museum, Moscou, 2015), « Gilles Caron Paris 1968 » (Hôtel de Ville, Paris, 2018), Philippe Chancel Datazone, (Arles, 2019), « 50 ans de photographie française » (Palais Royal, Paris 2020).les enjeux contemporains de la photographieTout au long de cette journée, Michel Poivert a tenu une conférence captivante sur les enjeux contemporains de la photographie. Au fil de ses propos, il a soulevé des questions profondes sur la production de récits, le travail sur le passé et la mémoire, offrant une réflexion éclairante sur l'évolution de la photographie dans le contexte moderne.L'historien a débuté en explorant la notion d'un nouvel archétype d'historien : celui du présent. Contrairement à la vision traditionnelle de l'historien comme observateur détaché du passé, Michel Poivert souligne l'importance de se saisir des artistes vivants sans le recul temporel habituel. Cette approche implique un risque inhérent de se tromper, de faire des hypothèses de récits qui se transforment et s'invalident au fil du temps.L'histoire récente de la photographie, selon Michel Poivert, a été marquée par des bouleversements significatifs, amorcés dès les années 90 avec l'émergence de l'art contemporain. Cette période a vu la photographie se libérer des contraintes du reportage pour s'épanouir dans de nouveaux domaines artistiques. Le livre est devenu un espace privilégié où le nom du photographe prend de l'importance, transcendant ainsi la simple fonction documentaire des images.L'avènement du numériqueUne transformation majeure s'est produite avec l'avènement du numérique, mettant fin à l'ère industrielle de la photographie argentique. Ce changement a été perçu comme une "violence considérable" par Michel Poivert, bousculant les savoir-faire établis et redéfinissant la photographie en tant que médium. Désormais, la frontière entre photographie et image s'est estompée, ouvrant la voie à de nouvelles explorations artistiques.L'évolution vers le numérique a également redéfini le marché de la photographie, où la quête d'excellence et d'unicité prime désormais. Les grands tireurs sont devenus des figures incontournables, contribuant à la consécration de la photographie en tant qu'œuvre d'art. Cependant, Michel Poivert souligne que cette transition a également posé des défis, notamment la nécessité de réinventer le médium pour s'adapter à ce nouvel environnement.Une approche écologique et écosophique de la photographieDans cette optique, notre intervenant encourage une approche écologique de la photographie, où l'obsolescence n'est pas perçue comme un obstacle mais comme une opportunité de penser une culture anténumérique. Il propose une "archéologie du médium", invitant les artistes à se libérer des contraintes du progrès et à explorer les richesses du passé. Cette réflexion s'inscrit dans une perspective plus large sur le rapport au temps, où la décélération et la résonnance  deviennent des concepts clés. Michel Poivert a mis en lumière la manière dont les artistes contemporains explorent les concepts de contamination et de résilience à travers leur pratique photographique. En s'appuyant sur des exemples concrets, il a illustré comment certains photographes repensent leur rapport à l'environnement et à la durabilité en utilisant des techniques et des matériaux alternatifs. Cette approche, qu'il qualifie de "photographie écosophique", témoigne d'une volonté de révéler les conséquences de l'activité humaine sur la planète tout en cherchant des voies de résistance et de régénération. Par le biais de leurs œuvres, ces artistes offrent ainsi une réflexion profonde sur la relation complexe entre l'homme et son environnement, incitant à une prise de conscience et à une action collective face aux défis écologiques contemporains.La conférence de Michel Poivert à l'ETPA a été bien plus qu'une simple rétrospective historique. Elle a été une invitation à repenser la photographie dans un contexte contemporain, à explorer de nouveaux horizons artistiques et à réinventer les récits visuels pour les générations futures. L'ETPA remercie chaleureusement Monsieur Poivert et Monsieur Guionie, d'avoir apporter cet éclairage à nos étudiants pour cette dernière conférence de l'année des Grands Témoins de la Photographie. 

Etpa - Actualités
taodouay

[ALUMNI] Tao Douay, Grand Prix ETPA 2012, expose aux Rencontres de la jeune photo photographie internationale 2024 à Niort.

02 avril 2024

Niort s'apprête à accueillir les Rencontres de la jeune photographie internationale 2024, un événement majeur dans le monde de l'art visuel. Cette année, pas de rétrospective, mais plutôt une plongée vers l'avenir de la photographie. Du 5 avril au 25 mai, les amateurs d'art auront l'occasion de découvrir les œuvres de huit artistes prometteurs, parmi lesquels se distingue Tao Douay, lauréat du Grand Prix ETPA en 2012.Dans un monde en pleine mutation, marqué par l'avènement de l'intelligence artificielle, la dualité entre virtualité et réalité, les enjeux écologiques et la redéfinition du travail de la matière, la photographie se trouve au cœur des questionnements contemporains. Les Rencontres de la jeune photographie internationale 2024 se présentent ainsi comme une tribune pour explorer ces thèmes, mais surtout pour se projeter dans le futur, anticipant ce que pourrait être la photographie dans trente ans.Parmi les artistes sélectionnés pour cette édition, Tao Douay en duo avec Adrien Pontet présentera Exîle qui plongera les visiteurs en 2054 sur une petite île bretonne. Expérience écologique et poétique face à l’effondrement du monde et à l’épuisement des ressources nécessaires à la photographie argentique. Ensemble, le duo va se questionner sur sa pratique de l’argentique pour des questions environnementales et ses modes alternatifs de développement.L'événement ne se limitera pas aux expositions mais offrira également l'opportunité d'échanger directement avec les artistes lors de tables rondes et de week-ends festifs, avec plusieurs temps fort.Pour retrouver le programme complet, c’est par ICI📌Où : 𝐀̀ 𝐥’𝐞𝐬𝐩𝐚𝐜𝐞 𝐝’𝐚𝐫𝐭𝐬 𝐯𝐢𝐬𝐮𝐞𝐥𝐬 𝐋𝐞 𝐏𝐢𝐥𝐨𝐫𝐢 – 1 place du Pilori - NIORT📅Quand : Du 5 avril au 25 mai 2024Du mardi au samedi de 13h30 à 18h30. Fermées les jours fériés. Ouverture exceptionnelle lundi 29 avril. Fermeture exceptionnelle mardi 7 mai.Entrée libre.

Etpa - Actualités
thumbnail-autoportrait-trigone

[EVENEMENT] Arno Brignon, Grand Prix Photo ETPA 2010, sera notre invité pour une conférence exclusive.

12 mars 2024

Arno Brignon, Grand Prix Photo ETPA 2010, sera notre invité le mercredi 27 mars à 16h à l’ETPA pour une conférence exclusive. Venez plonger dans l'univers artistique singulier qu’il a su développer tout au long de son parcours. Commençant sa carrière en tant qu’éducateur spécialisé dans des quartiers sensibles, Arno décide de se consacrer pleinement à la photographie à travers son année d'Approfondissement Photographique à l’ETPA. Son ancien métier n’est pas sans influence sur son travail photographique, où le photographe traite des sujets engagés comme la vie dans les quartiers, les inégalités, l’environnement et tant d’autres.    Arno oscille aujourd’hui entre résidences, expositions, enseignement, et recherches personnelles. Toujours armé de son argentique, il explore de nouveaux territoires géographiques et intimes à la fois, qui lui procurent le goût de l’aventure, tout en puisant dans ses souvenirs d’enfance qui sont une grande source d’inspiration pour lui.  Actuellement exposé à la Galerie du Château d'Eau à Toulouse pour sa série "Us', Arno nous partage son voyage photographique réalisé entre 2018 et 2022 dans douze villes éponymes des capitales européennes aux Etats-Unis : Amsterdam, Copenhague, Berlin, Lisbonne, London, Dublin, Brussels, Luxemburg, Rome, Athènes, Paris, Madrid. Il y dépeint une société post démocratique avec une poésie certaine, faisant écho en chacun de nous.  La conférence sera l'occasion pour les étudiants en photographie, les passionnés d'art visuel et le grand public de découvrir le parcours de notre ancien avant, pendant et après l’ETPA, mais aussi de mieux comprendre ce qui alimente le talent d’Arno Brignon depuis toutes ces années. À travers des anecdotes, des réflexions sur son parcours et autres, le photographe partagera son expertise et sa vision, offrant un précieux aperçu de son processus créatif et poétique. Ne manquez pas cette occasion unique de vous plonger dans l'univers fascinant d'Arno Brignon !    Informations pratiques : Date : Mercredi 27 mars 2024 Lieu : Amphithéâtre de l'ETPA - 50 route de Narbonne - 31320 AUZEVILLE-TOLOSANE Heure : 16h00Pour vous inscrire, cliquez ici !Quelques images du travail d'Arno Brignon : Crédit photo : Arno Brignon

Etpa - Actualités