titre-school-must-go-on-a-adapter.jpg

#School Must Go On

06/05/2020 - 3 minutes
Actualité

Le confinement nous à tous amené à repenser notre façon de travailler, entre les contraintes du confinement et les acteurs luttant pour nous pour endiguer la pandémie, l’enseignement a lui aussi dû trouver une nouvelle façon de transmettre et d’enseigner.

Human network 2.0

L’internet est devenu pour beaucoup une fenêtre sur le monde. Pour la transmission de l’enseignement il est devenu son meilleur vecteur.
Rapidement grâce à la réactivité des enseignants et de la pédagogie, les classes « virtuelles » se sont formées, l’enseignement a pu perdurer, voire même, avec plus de confort pour certains.
Les enseignants pouvant dans l’instant assurer le suivi des cours tout en ayant la souplesse de prendre à part un étudiant pour l’aider rapidement, sans bouger, d’un simple clic.
Ainsi, le partage d’écran pour montrer ses créations, le débat au sein d’une classe, le tout avec le confort d’une tasse de thé et en chaussettes en a séduit plus d’un !

etpa.jpg

Retrouvez sur nos réseaux sociaux des séries de photos des installations de travail de nos étudiants

Accompagnement des étudiants au plus près

Assurer l’enseignement et maintenir un lien social avec nos étudiants ont été nos priorités. Pour cela de nombreuses actions ont été menés en parallèle tant par les équipes pédagogiques que le corps enseignant.

- Suivi pédagogique : assuré hebdomadairement par téléphone, de chacun de nos étudiants et par les équipes enseignantes lors des cours.

Cours diffusés à distance : chaque classe à vu fleurir des groupes pour les cours, voir des groupes par matière lorsque le besoin se faisait sentir pour assurer la continuité pédagogique. Les heures manquantes, nécessitant la présence des étudiants sur site, seront rattrapées dès lors que le déconfinement aura été engagé. L’assiduité et l’implication à ces cours constitue des éléments de l’appréciation générale.

- Maintien des examens pour assurer l’obtention d’un diplôme ou un passage en année supérieure, avec bien sur toute la bienveillance que requiert la situation.

- Maintien des stages en entreprise. Des aménagements seront possibles en fonction de la situation sanitaire en France le moment venu, et de la volonté des entreprises bien entendu. Toutefois, exceptionnellement, l’absence de stage n’empêchera pas la délivrance du diplôme.

equipe etpa

Pour découvrir plus en détail la vie en confinement de nos élèves et enseignants,  nous allons partager bientôt avec vous une série de vidéos vous emmenant directement chez eux pour qu’ils nous parlent de comment ils ont abordés ces dernières semaines !

Prenez soin de vous et à très bientôt IRL ! 

school-must-go-on-.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités