close
Venez à notre rencontre ! VISITES PRIVÉES (sur rendez-vous) Plus d'infos

Balance des blancs

Dans le monde de la photographie, il existe une multitude de réglages qui permettent, au final, de posséder une image nette et parfaite. Parmi ces changements capitaux réside le réglage de la balance des blancs. Comment mettre en œuvre efficacement ce procédé photographique ? Faisons la lumière dès maintenant sur ce réglage.

arrow-down-dark

Description de la balance des blancs

Que l’on soit amateur ou professionnel de la photo, la balance des blancs est forcément un terme qui interpelle. Et, pour cause, il est essentiel pour que le blanc de chaque photo apparaisse vraiment en blanc naturel et que votre image soit parfaite.

Appelé « White balance » en anglais, le réglage de la balance des blancs directement sur votre appareil photo effectue alors un changement de la température des couleurs (dite TC) qui s’exprime en Kelvin (K) pour un meilleur contrôle de l'exposition à la lumière et donc une meilleure image.

Ce réglage peut se réaliser sur des fichiers de type JPEG mais, dans la plupart des cas, il s’agit de photos au format RAW (le format RAW enregistre séparément les valeurs relevées sur les capteurs et le réglage de la balance des blancs). Parfois, ces photos verront leurs teintes et leurs couleurs varier lors du travail de la balance des blancs.

Tous les photographes chevronnés vous le diront : prendre le temps de régler ses blancs, vous fera gagner un temps considérable dans le post-traitement de vos images et vous évitera un travail laborieux de correction de chaque couleur de vos photos !

 

Une adaptation de la lumière, de la couleur, de l'éclairage

Il faut donc reconnaître que la balance des blancs est étroitement liée au travail de la lumière sur une photographie donnée. Le but de ce réglage de la lumière (et de la couleur) va donc être de modifier partiellement ou intégralement l’éclairage-même de la photo.

Le cas typique rencontré fréquemment est celui de cette lumière incandescente qui apparaît lorsqu’une personne photographie un sujet ou un objet avec la lumière du soir. Dans ce cas précis, les couleurs sont faussées voire jaunies : un réglage de balance des blancs sera indispensable ici pour que la photo retrouve ses couleurs d’origine et que l'image paraisse plus naturelle.

Le réglage de la température de la couleur, de l'éclairage

Toutes ces modifications en lien avec la balance des blancs peuvent donc prendre forme grâce à un matériel photo de qualité. Pendant cette opération, le réglage de la température des couleurs de la photo seront donc définies en pourcentages.

Elles pourront donc être plus ou moins personnalisées. De ce fait, il est possible de procéder à la balance des blancs manuellement mais, aussi grâce à des modes prédéfinies sur un appareil photo.

Ce même appareil photo possèdera donc des réglages automatiques de la température de la couleur comme le mode Tungstène idéal pour les éclairages en intérieur mais aussi, le mode sombre, flash ou lumière du soleil.

"Ton réglage n'est pas bon Kelvin"

Si dans le langage courant nous avons coutume de parler de "tons chauds" ou de 'tons froids", techniquement il faudrait davantage utiliser les termes suivants : 

  • basse température (petite valeur en kelvin) pour évoquer les couleurs à dominante chaudes, tirant vers le jaune / rouge, comme la lumière du jour ou du soleil (environ 5200 k)
  • haute température (plus grande valeur en kelvin) pour cibler les couleurs à dominante froides (ciel nuageux, sombre)
 

Comment faire la balance des blancs sur son appareil photo ?

Une technique vieille comme le monde et utilisée par la plupart des photographes consiste à utiliser un support avec un fond blanc pur : une feuille de papier neuve fera parfaitement l'affaire.

La technique consiste à entrer manuellement dans les réglages des blancs de votre appareil photo puis de viser le centre de la feuille, idéalement avec la lumière du jour ou du soleil.

Si vous possédez un appareil photo réflex numérique (APN), passez alors en mode automatique puis forcer la mise au point en appuyant sur le déclencheur comme si vous preniez une photo.

A noter enfin, que si vous prenez des photos au format RAW, vous n'aurez plus besoin de vous soucier à faire le réglage es blancs lors de la prise de vue.

Balance des blancs et logiciels PHOTO

Les appareils photos peuvent travailler la balance des blancs en temps réel avec leur option intégrée nommée AWB (Automatic White Balance). Les logiciels de photographies, quant à eux, existent pour corriger la balance des blancs bien après que la photographie soit prise.

En effet, les logiciels comme Camera Raw, Adobe Lightroom, Picasa et le célèbre Photoshop seront là pour aider. Ce quatrième logiciel sera parfait pour aussi régler la balance des couleurs. Leur température pourra donc être changée en fonction du résultat voulu concernant la photo en cours de retouche.

Les effets de la balance des blancs

Il s’agit donc de redonner une touche de réalisme à la photographie. De même, en fonction de l’univers photographique, les images pourront être éclaircies avec des tons plus froids ou, bien au contraire, plus assombries avec des tons plus chauds.

Il est même possible de rendre une photo tout à fait neutre par la balance des blancs et donc la lumière qu’elle dégage. Le jaune des couleurs est ainsi évité et disparaît petit à petit. L’esthétisme pur de chaque photo est donc remis à jour.

Enfin, la balance des blancs existe aussi dans le domaine des arts où la lumière des œuvres doit être parfaite.