Photo gagnante du concours Africa Geographic 2015

Chris Renshaw, nommé photographe de l’année 2015 par Africa Geographic

07/12/2015 - 2 minutes
Actualité

Si tout le monde connait l’incontournable magazine National Geographic, décliné également depuis déjà quelques années en bouquet de chaine télé, il existe quelques autres magazines très respectés pour tout ce qui touche à la photographie animalière.

C’est notamment le cas de Africa Geographic, un magazine spécialisé qui propose depuis de nombreuses années une fenêtre sur la faune et la flore du continent africain.
Contribuant à sa notoriété, le magazine organise également chaque année un concours de photographie professionnelle. Cette année, c’est Chris Renshaw, photographe et guide touristique qui remporte la compétition.

Guide expérimenté et spécialiste des principales réserves naturelles de l’Ouganda et du Kenya, Chris Renshaw se voit ainsi récompensé pour ses superbes clichés d’animaux dans leur habitat naturel,et tout particulièrement pour une photo mettant en scène un petit singe caché sous une branche, mais dont la queue est prise au piège par la patte d’un félin. Un instantané authentique et impressionnant.

Pour ce qui est de ses travaux, on peut trouver une grande variété de sujets, mais ce sont les félins sauvages et plus particulièrement les lions qui le passionnent.

Nous vous invitons à visionner de ce pas les clichés sélectionnés pour le concours, mais aussi à visiter le site de la société de Chris Renshaw, Safari Architects, qui organise des treks touristiques dans des lieux encore sauvages, afin d’observer les animaux dans leur habitat naturel.

Les résultats du concours Africa Geographic
Le site de Chris Renshaw

56659ceb8c8ae.jpg
56659ce872253.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités