close

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down
Enregistrer
Revenir aux actualités

Les travaux de la photographe Maria Svarbova et son étonnante série sur le thème de la «piscine».

actualité . 23 janvier 2018
arrow-down-dark

Intitulée « Swimming Pool », son projet se révèle littéralement hypnotisant, avec ses sujets se reflétant à travers l’eau huileuse des piscines qu’elle explore. Géométrique, répétitive et symétrique, cette série de photos très graphique dévoile des modèles aussi lisses et figés que le carrelage intemporel des vieilles piscines publiques dans lesquelles elle traque ses clichés.

Maria Svarbova explore des tonalités rétro, mélangées à l’immobilité et la froideur des personnages ; on se croirait même parfois dans de vieux films de science-fiction...

A ce jour, il s’agit de la plus importante série réalisée par la photographe ; commencée en 2014, elle continue d’y travailler encore aujourd’hui.


Sa fascination pour les piscines publiques et leur atmosphère hors du temps contribue à affirmer son style, déjà bien présent dans d’autres séries telles que « Plastic World ». 

La recherche du lieu s’avère primordiale pour la composition très travaillée de ses clichés.
À travers une esthétique très personnelle, elle arrive à la fois à apaiser le regard du spectateur avec le calme et le silence des images, mais aussi à déranger à travers le détachement apparent des sujets.

Elle s’inscrit ainsi dans une étrange ambiguïté graphique, forte de contraste, entre trouble et sérénité, vintage et futurisme, pastel et rouge vif, un peu comme le passage entre un rêve et la réalité…