Photographe de presse

Focus métier : le photographe de presse

07/03/2016 - 2 minutes
Actualité

Dans le monde de la photographie, le métier de photographe de presse est une profession souvent très prisée des professionnels en devenir.

Le rôle du photographe de presse

Ce professionnel de l'image est souvent un baroudeur dans l'âme.

Toujours par monts et par vaux, il recherche LA photo qui sera choisie par les rédactions et autres agences de presse pour enrichir leurs papiers.

Dans son quotidien, il peut soit travailler sur commande, en lien avec un rédacteur en chef, soit proposer directement ses clichés aux supports de presse (journaux, news magazines...) susceptibles de les publier.

Le photographe de presse balade son matériel au gré de l'actualité, se déplace sur le terrain, où sa présence ne doit pas se ressentir.
C'est justement sa discrétion et sa réactivité qui lui permettront de capturer les clichés les plus pertinents, les plus réalistes, et par conséquent les plus à même de trouver preneur.


Ses compétences

Spectateur, il est malgré tout très actif dans sa recherche de l'image qui viendra illustrer mieux qu'une autre un sujet. Pour ce faire, son sens du timing, et sa sensibilité artistique sont ses meilleurs alliés ; ils lui permettront de trouver le bon angle de prise de vue, le bon cadrage, ou encore la bonne lumière.

Son rôle d'information lui impose d'être très au fait de l'actualité, et de bien maîtriser les sujets qu'il traite.

En post-production, le photographe de presse est souvent amené à retoucher ses photos, dont il peaufine l'esthétique sans pour autant les dénaturer, afin de retranscrire le plus fidèlement une émotion, une idée ou une histoire.

Pour aller plus loin :

Yann Castanier, ancien étudiant de l'ESMA devenu aujourd'hui photojournaliste, nous présentait il y a peu son activité professionnelle.

yanncastanier.com

5706294caef2f.jpg
57062946f049a.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités