Le design abstrait du Studio Spass à Rotterdam

Le design abstrait du Studio Spass à Rotterdam

21/08/2018 - 2 minutes
Actualité

Installé à Rotterdam, le Studio Spass est une agence multidisciplinaire fondée en 2008 par Jaron Korvinus et Daan Mens.

L’équipe du studio travaille à la fois sur des projets d’impression, de création web et d’aménagement de design d’espace, mais aussi sur des projets d’animation et de photographie.

Dans un style conceptuel novateur, l’équipe prend systématiquement soin d’élaborer des idées originales tout en restant très rigoureuse sur l’exécution et les finitions de toutes les prestations sur lesquelles elle intervient.

Par exemple, leur projet intitulé « Unusual Volume » (volume inhabituel) répond à un concept d’intérieur de salon de bureau pour le Centre d’Innovation de Cambridge. L’exercice consistait à interpréter une jungle urbaine de manière contemporaine.


Le salon se retrouve ainsi rempli de sculptures à la fois abstraites et fonctionnelles, de couleurs primaires très vives, en majorité du bleu et du jaune, qui viennent se greffer au mobilier déjà existant.

L’inspiration du studio Spass vient notamment d’une citation de Roberto Burle Marx : « Un jardin est un complexe d’intentions esthétiques et plastiques ; et la plante est, pour un paysagiste, non seulement une plante rare, insolite, ordinaire ou vouée à disparaître mais c’est aussi une couleur, une forme, un volume ou une arabesque en soi ». 

En vous laissant méditer sur cette approche, vous pouvez visiter leur site et leur page Instagram pour en savoir plus sur leurs réalisations.

5b891079b915b.jpg
5b89107a27cba.jpg
5b89107b32d76.jpg
5b89107aa3665.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités