5a9d76cfeeb16.jpg

Le "Mal de mer" d'Anthony Jean

05/03/2018 - 2 minutes
Actualité

« Mal de Mer » est l'exposition d'Anthony Jean, photojournaliste et ancien étudiant de l'ETPA, qui aura lieu dans les locaux des Laboratoires PHOTON de du 15 mars au 12 juin 2018 à Toulouse.
Il a passé plus de 4 mois en mer sur l'année 2017 à photographier des opérations de sauvetages au larges des côtes libyennes, principalement sur l'Aquarius de l'ONG SOS MEDITERRANEE France, pour témoigner.

Il se confie sur cette expérience :
"Prendre la mer sur les plages libyennes pour rejoindre l'Italie c'est s'engager sur l'axe migratoire le plus mortel au monde, on estime actuellement à
50 000 le nombre de corps au fond des eaux internationales. En 2017, 120 000 candidats à l'exil sont arrivés vivants au bout de ce périlleux voyage.

Ces hommes, femmes, enfants fuient la pauvreté, la guerre, la persécution, la torture et l'esclavage, ce qu'ils appellent L'enfer libyen … 
Aussi lorsque des ONG affrètent des navires pour porter secours à leur embarcation en détresse, il m'est donné de photographier sur le pont de ces bateaux ceux qui ont survécu à l'une des épreuves les plus traumatisantes de leur vie.
Avant qu'ils se préparent à accoster sur le sol européen, dans cet instant d'insouciance entre deux mondes, entre ciel et mer, s’opère alors comme une renaissance."

A VOS AGENDAS !
Ne ratez pas le vernissage le jeudi 15 mars à 18h aux Laboratoires PHOTON, 8 rue du Pont Montaudran à Toulouse.
Durée de l'exposition : du 15 mars au 12 juin 2018.

5a9e6be3177f8.jpg
5a9e6be3062de.jpg
5a9e6be2e50c9.jpg
5a9e6be2cf36f.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités