close

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down
Enregistrer
Revenir aux actualités

Des façades isolées à la tombée de la nuit, la dernière série de photographies de Zacharie Gaudrillot-Roy.

actualité . 22 décembre 2017
arrow-down-dark

Photographe et vidéaste, l’artiste français Zacharie Gaudrillot-Roy vit et travaille aujourd’hui à Lyon.
Après avoir obtenu un diplôme en photographie, il réalise des reportages industriels et architecturaux pour des entreprises, des couvertures d'évènements pour la ville de Lyon et participe également à la Biennale d’Art Contemporain.

C’est en 2011 qu’il s’associe avec d’autres photographes pour ouvrir la galerie photo "l’Abat-Jour" ; il y monte un laboratoire argentique noir et blanc et organise des expositions.

Depuis 2015, il fait partis du collectif « Parallèle » regroupant cinq photographes aux regards complémentaires.
Cette initiative a pour but d’enrichir leurs points de vue respectifs à travers des projets en commun.


Dans sa série en cours, intitulée « façades », Zacharie Gaudrillot-Roy réalise des images de façades d’immeubles, de maisons, de magasins ou encore de mairies à la tombée de la nuit.
Elles ont la particularité d’être isolées, séparées de leur contenu, de leur profondeur, se positionnant comme des décors artificiels.

Ses ambiances lumineuses évoquent un style cinématographique dans lequel le photographe nous amène à nous concentrer uniquement sur la surface et fait parler les émotions premières : curiosité, étonnement, altération des perceptions et parfois même de l’angoisse.

Un artiste à la démarche étonnante à découvrir plus en détail sur son site.