etpa-jpo-online-1400x1400.jpg

Les Journées Portes Ouvertes en ligne se poursuivent !

20/04/2020 - 2 minutes
Actualité

 
Le vendredi 17 et le samedi 18 avril nous organisions des Journées Portes Ouvertes en ligne. Vous n’avez pas pu y participer ? Ne vous en faites pas, nous les prolongeons jusqu’au 30 avril.

Retour sur deux journées de découvertes
Pour la première fois de son histoire, l’ETPA a digitalisé ses JPO (Journées Portes Ouvertes). La situation actuelle nous avait poussé à faire preuve d’adaptabilité en digitalisant notre événement. Ainsi nous proposions, en tout sécurité et sérénité, aux personnes désireuses de se renseigner sur nos formations de découvrir les travaux de nos étudiants, des interviews de professeurs et d’étudiants ainsi que des portraits d’anciens élèves.

Pendant deux jours, le vendredi 17 et le samedi 18 avril, nous avons ouvert un site internet dédié spécialement à ces Journées Portes Ouvertes en ligne. De cette manière, nous avons ainsi présenté toutes nos formations :

Game Designer

BTS Photgraphie

Praticien Photographe

3éme année d'approfondissement photographique

Nos équipes pédagogiques, disponibles par téléphone, ont rappelé les personnes qui souhaitaient l’être.

Nous devons dire que pour une première cela a été un franc succès ! Plusieurs milliers de visiteurs ont arpenté les différentes pages du site et ont découvert les travaux et vidéos présentées. Les téléphones ont régulièrement sonnés tout au long de ces deux journées !

Prolongation exceptionnelle du site des JPO en ligne

Face à l’afflux massif des visiteurs, nous avons opté pour une prolongation d’une douzaine de jours. Cela donnera la possibilité à celles et ceux qui n’ont pas pu se rendre disponible ces deux jours-ci de visiter tout de même le site des JPO en ligne. Nous vous informons donc que le site reste accessible jusqu’au 30 avril.

La différence est que les rappels seront traités sous 24h (hors week-ends). Si vous avez la moindre question, il ne faut surtout pas hésiter à demander à se faire rappeler. Il est important que vous puissiez disposer de toutes les informations nécessaires au sujet des formations.

Accéder au site des JPO en ligne

btn-acces-jpo.png
dsc-0241.jpg
img-0944.jpg
dsc-0214.jpg
btn-acces-jpo.png
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités