5a8be00957c4e.jpg

Les poissons prennent la pose pour Matthieu Sorey Garnier

20/02/2018 - 2 minutes
Actualité
Matthieu Sorey Garnier est un jeune photographe exerçant actuellement en région parisienne. Il se spécialise tout particulièrement dans les clichés de mode et la photo de portraits.

Nous le découvrons aujourd’hui à travers une magnifique série de photographies de poissons rares, intitulée « Star Fish ».
Sur un fond noir délicatement « étoilé », les macrophotos de l’artiste mettent en exergue tous les détails et les multitudes de couleurs de différentes espèces de poissons, aux coloris et aux formes incroyables. 

Photographiés les uns après les autres, ces portraits pour le moins inhabituels sont réalisés avec brio dans des conditions de studio. 
Pour sa lumière, il utilise un kit d’éclairage Elinchrom, un aquarium artisanal dans lequel il a su recréer un véritable écosystème, capable de capturer ses étonnants sujets dans des conditions optimales.
Équipé du Canon 5d Mark III et d’un objectif Macro, il met en avant toute la beauté de ces curieuses créatures comme si elles prenaient la pose à sa demande.

En plus de cette série « Star Fish », il présente sur son site de nombreux autres travaux, personnels et commerciaux, dans lequel on retrouve avec constance une lumière toujours très soignée et des mises en scène souvent poignantes. 



5a8bd99b66f4d.jpg
© Star Fish de Matthieu Sorey Garnier
5a8bd99b12486.jpg
5a8bd99ad0d0b.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités