5b9b655c2473a.jpg

Les résultats du prestigieux concours de photographie EISA MAESTRO 2018

14/09/2018 - 2 minutes
Actualité

Depuis 1982, l’association EISA (European Imaging and Sound Association) regroupe plusieurs dizaines de magazines européens spécialisés dans les nouvelles technologies (électronique, Hifi, informatique, photographie, vidéo, son, mobile, etc.) et fédère ainsi des centaines de professionnels.

L’association permet des échanges et des collaborations éditoriales multiples entre spécialistes et à travers nombreuses disciplines qu’elle regroupe.

Parmi ses multiples activités, on la connaît notamment pour ses Awards technologiques visant à valoriser le meilleur du matériel sorti dans l’année écoulée pour chaque catégorie représentée, mais elle se distingue également par son concours photo Maestro, qui récompense chaque année l’audace et le talent de trois photographes.


Pour son édition 2018, c’est le photographe animalier hongrois Bence Mate qui remporte le premier prix avec une superbe série d’animaux capturée à contre-jour sur fond de coucher de soleil chaleureux en plein cœur de la savane africaine. 

Suivent ensuite le photographe polonais Dariusz Bruhnke et son étonnante série de paysages nordiques surplombés d’aurores boréales, suivis par Alfonson J. Exposito Diaz Alvarez, qui propose une collection de clichés de faune sous-marine allant de la mer d’Égypte en passant par les Bahamas, l’Indonésie ou encore la Guadeloupe. 

Afin d’en savoir plus sur l’EISA et sur les travaux des trois gagnants de l’année, rendez-vous sur le site officiel de l’association : https://www.eisa.eu/maestro/

5b96713af0c0b.jpg
5b96713a57f8f.jpg
5b967139d87f0.jpg
5b9671395629f.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités