Peter Jamus

Les travaux photographiques de Peter Jamus

22/03/2016 - 2 minutes
Actualité

Peter Jamus est un photographe américain installé à Minneapolis.

Il s’est fait récemment connaitre de façon fulgurante sur la toile grâce à la viralité des réseaux sociaux, grâce à plusieurs séries de photos particulièrement soignées.

Débordant de poésie, ses nombreuses réalisations témoignent d’un sens de la précision indéniable, couplé à une véritable profondeur narrative.

Grâce à une excellente maîtrise de son boitier et de ses objectifs, il réalise des mises en scène et des portraits littéralement envoûtants que l’on peut découvrir sur son site. 

Il fait partie de ces nombreux artistes qui émergent spontanément sous les projecteurs,dévoilant simplement leurs travaux sur Internet, mais sans pour autant laisser transparaitre autre chose d’eux-mêmes que leur réalisation.

Démarche délibérée ou désir de discrétion, quelle qu’en soit la raison, on trouve néanmoins une citation de l’artiste sur le site Petapixels, qui témoigne d’une personnalité exigeante : « Je pense que la photographie n’est qu’une question d’instant, rien de plus. C’est juste être là, ici et maintenant. Une photo doit parler d’elle-même, si ce n’est pas le cas c’est qu’elle n’est pas assez bonne ; parlez moins, photographiez davantage ».

De quoi faire réfléchir sur l’approche sincère de ce photographe, d’autant plus quand on contemple la qualité de ses travaux.

peterjamus.com

56f17d985e0f7.jpg
56f17d9c84da0.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités