Les inscriptions pour la rentrée sont toujours ouvertes ! (Hors Parcoursup)

Je m'inscris
Big Head Poetry

Les visions oniriques de Maia Flore

12/04/2016 - 2 minutes
Actualité
Après des études d’arts graphiques, Maia Flore découvre la photographie.

Elle y trouve une expression plus libre que dans la peinture, le dessin et le collage qu’elle pratique.

Il lui apparaît désormais évident d’utiliser l’image photographique pour concrétiser « une pensée loufoque, absurde ou rêvée ».

Évident, également, d’y insérer sa propre image, silhouette gracieuse et longue chevelure rousse, pour donner corps à ses visions.

C'est en Suède qu'elle commence sa première série « Sleep Elevations ».

Portée dans les airs, dans l’abandon d’un sommeil enfantin, par des ballons, des hélices, des voiles ou des fleurs, elle entame là une recherche sur le mouvement et le placement physique dans l’espace. 

 

Un travail qu’elle expose en février 2011 au festival Circulation(s) de la Jeune Photographie Européenne à Paris. Cette même année, elle devient membre de l'Agence VU'.

Durant l'été 2012, lors de sa première résidence en Finlande, puis en 2013 et 2014, au Kala Art Institute de Berkeley en Californie, Maia Flore explore de nouvelles méthodes de représentation et de narration. 

En découlent deux séries (« Situations » et « Morning Sculptures ») où le dialogue poétique, parfois surréaliste, entre le corps et son environnement s’intensifie dans des jeux perceptifs et graphiques.

Lors d'une Carte blanche de l'Institut Français, l’onirisme de Maia Flore conquiert vingt-cinq des plus beaux sites culturels hexagonaux pour la série « Imagine France – Le voyage fantastique » (2014).

Il se déploie également dans des commandes, notamment pour la presse internationale (Libération, The New Yorker, Kinfolk,…). En 2015, elle fut lauréate du prix HSBC pour la photographie.

Crédits photos* : © Maia Flore/Agence VU’

*Photos recadrées


maiaflore.com

570d08ea23af8.jpg
570d08f97c70b.jpg
Sur la même thématique
mae-va-benaiche

[ALUMNI] Une ancienne étudiante sort son magazine format papier !

17 juin 2024

C'est une grande mission que s'est lancée notre ancienne étudiante Maëva Benaiche, Grand Prix Photo 2021, en débutant la création de son premier magazine dédié à la photographie au format papier ! Maëva n'en est d'ailleurs pas à son premier coup d'essai, cela fait déjà presque un an que l'aventure Permier Exemplaire Magazine a débuté en format digital. Elle veut aujourd’hui aller plus loin dans ce projet qui lui tient à cœur, en diffusant les prochains numéros en format papier pour être au plus proche de l’image.Un magazine pour donner la parole aux jeunes photographesL'idée de Premier Exemplaire Magazine est née en août 2023, alors que Maëva discutait avec un ami de leur quotidien en tant que jeunes photographes. C’est alors qu’est venue l’idée de vouloir apporter de la visibilité à de nouveaux talents, avec la création d’un espace dédié à la photographie émergente, qui offre une plateforme où les jeunes artistes peuvent s'exprimer librement et partager leur travail avec un public plus large.Premier Exemplaire Magazine, c'est avant tout une communauté qui accueille tous les profils de lecteurs et photographes. Chaque numéro réunit dix photographes autour d'un thème commun, permettant à chacun de montrer son travail et de se soutenir mutuellement.Nous méritons tous d'avoir un terrain de jeu, une page blanche pour nous exprimer et faire voir notre travail sans attendre d’être validés par les autres. Le passage au format papier : Une nouvelle étapeAprès avoir rencontré un succès notable avec la version digitale de son magazine, Maëva souhaite maintenant franchir une nouvelle étape : passer au format papier. Cette transition est motivée par l'engouement des lecteurs, la demande croissante pour une version tangible du magazine, et également par les convictions de sa conceptrice qui souhaite apporter de la visibilité à des photographes jeunes ou peu montrés.Pour atteindre son objectif, Maëva a lancé une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank. Le but est de l’aider à financer les quatre premiers numéros papiers de son magazine, prévus pour septembre 2024, décembre 2024, mars 2025 et juin 2025. Ces 4 numéros s’articuleront autour d’une thématique unique : "Les 4 Éléments", dont chacun portera spécifiquement sur l'un des 4 éléments - l'Eau, la Terre, l'Air et le Feu.Soutenez Maëva et Premier Exemplaire MagazineSi vous voulez encourager le talent et la passion de notre ancienne étudiante pleine d’ambition et de talent, nous vous invitons à participer à la naissance d'un projet qui encourage la jeune photographie :  Suivez les aventure de Premier Exemplaire Magazine sur Instagram En exclusivité, la couverture du numéro 007, signée ©Hippolyte Cail

Etpa - Actualités
minia-lionel-hahn-2

[TÉMOIGNAGE D’ANCIENS] Lionel Hahn, photographe éditorial et commercial

12 juin 2024

Découvrez le portrait de Lionel Hahn, photographe indépendant diplômé du BTS Photographie à l'ETPA en 1994. En 30 ans de carrière sur les tapis rouges des plus grands festivals du monde entier, les terrains de foot, et même sur de grands événements politiques majeurs, Lionel a vu beaucoup d'images défiler à travers son objectif.Il se remémore ces moments à l'ETPA :Vivez vos rêves, allez-y. Ne pas s'arrêter sur l'échec, rebondir, y croire, mais si vous vous lancez dans différents projets, soyez les meilleurs. Vu le niveau général aujourd'hui, il faut vraiment pousser le curseur haut. Une fois que le cursus est haut : RÉSEAU, RÉSEAU, RÉSEAU. On ne travaille pas sans réseau même si on est le meilleur. Des paroles qui résonnent encore dans les couloirs de l'école et qui reflètent très justement son parcours, où Lionel n'a pas eu peur de saisir des opportunités dont personne ne voulait pour commencer sa carrière. Ce choix lui aura d'ailleurs été bénéfique et lui aura permis ensuite d'évoluer et d'être présent sur des événements sportifs et soirées du monde entier comme les Oscars, le Superbowl et autres. Il revient d'ailleurs sur la richesse du réseau de l'ETPA, il croise très souvent des anciens de l'école dans son quotidien, et nous raconte également les liens qu'il a pu souder au sein de sa promo avec qui il est toujours en contact 30 ans après son diplôme.Retrouvez l'interview en intégralité sur notre chaîne YouTube : 

Etpa - Actualités
expo-gaumont-carre

[EXPOSITION] L'ETPA expose au cinéma Gaumont Labège

06 juin 2024

L'ETPA et le cinéma Gaumont Labège organisent du 8 au 30 juin une exposition photo réalisée par nos étudiants de 3ème année d'Approfondissement sur diverses promotions. Cette exposition est une occasion de découvrir un panel de 25 photos réalisées sur plusieurs années par nos anciens étudiants, aujourd'hui diplômés, lors de leur dernière année à l'ETPA.Un éventail de talents et de créativitéCette série multi sujets, réunit les œuvres de différentes promotions passées par l'école et témoigne de la diversité des approches photographiques développées par nos étudiants lors de leur parcours à l'ETPA. Chaque photo nous plonge dans un univers différent et raconte une histoire unique, capturée à travers l'objectif d'étudiants, aujourd'hui photographes professionnels. L'ETPA, 50 ans de savoir-faireDepuis 50 ans, l'ETPA s'engage à former les photographes de demain, en leur offrant les outils et les connaissances nécessaires pour exceller dans leur art. Cette exposition représente l'étendue de notre enseignement ainsi que sa diversité, en oscillant entre photographie d'auteur, publicitaire, et en passant même par du documentaire.Infos PratiquesDates : Du 8 au 30 juinLieu : Cinéma Gaumont Labège105 Av. la Méridienne, 31670 Labège Découvrez quelques photos présentes lors de cette exposition : © Antonio Martinez Mansilia© Caroline Andrivon© Elena Godefroy© Léo Duthoit© Noémie Lecampion© Thomas Duchene

Etpa - Actualités