L'univers aquatique de Laurent Farges

L'univers aquatique de Laurent Farges

23/06/2018 - 2 minutes
Actualité
Photographe et graphiste indépendant basé à Lyon, Laurent Farges a renoué avec sa passion pour la plongée il y a quelques années.
Cette initiative lui a donné l’occasion d’y intégrer sa fascination et son talent l’image. 

De ce mélange sont nées deux séries d’images, l’une intitulée « Les Aquanautes », représentant les pratiques sportives de nageurs et nageuses. 
Réalisé dans une piscine uniquement sous l’eau, il signe là des compositions aussi originales que poétiques.
 
Laurent Farges explique d’ailleurs que les photos n’ont pas du tout été mises en scène, ce sont de simples clichés de ce qu’il put observer. 
Sa deuxième série s’intitule « Narco » et présente plusieurs portraits sous-marins évoquant la sensation de narcose, appelée aussi « l’ivresse des profondeurs », provoquée par l’excès de gaz et de pression sur système nerveux.
Il en résulte des portraits aux expressions étranges, appuyés par des effets de bulles très graphiques.

Ces deux séries font partie d’un ensemble de photographies nommé « Underwater » dans lequel on peut aussi trouver également des images en milieu naturel de scaphandrier et de poissons. 

Dans le cadre de son activité professionnelle, Laurent Farges réalise aussi de nombreux de reportage photo pour l’architecture, l’hôtellerie, mais il couvre aussi des compétitions sportives et des évènements d’entreprise. Un artiste authentique à découvrir plus en profondeur sur son site.
5b5b2ec9e431a.jpg
5b5b2ec983f2b.jpg
5b5b2ec920bf9.jpg
5b5b2ec8b5927.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités