Lynn Davis

Lynn Davis, Photographe américaine née en 1944, elle vit et travaille à New York

26/02/2016 - 2 minutes
Actualité
Diplômée d’un Bachelor of Fine Arts du San Francisco Art Institute en 1970, Lynn Davis devient assistante de la photographe Berenice Abbott.

Ses débuts sont marqués par la photographie de nu, qu’elle pratique aux côtés de son ami proche, Robert Mapplethorpe. 

Après un premier voyage au Groenland en 1986, elle abandonne la figure humaine pour se consacrer à la photographie de paysage et d’architecture.

Sillonnant le monde (Etats-Unis, France, Egypte, Jordanie, Yémen, Soudan, Chine, Cambodge, Thaïlande,…), elle entame dès lors un travail de documentation des compositions et des formes dans une esthétique résolument minimaliste.

Des icebergs sculptés par les flots de Disko Bay aux pyramides nubiennes érodées par les vents, des architectures modernes iconiques aux vestiges de la conquête spatiale, 

Lynn Davis aborde ses sujets sous un angle sculptural. 

Un certain sérialisme est ainsi mis en valeur dans l’alignement des poutres du Temple d’Awam ou du Tétrapyle de Palmyre ; un graphisme chargé de mystère émerge de majestueux icebergs… 

Par ses images au format carré, auxquelles les virages à l’or ou au sélénium donnent une touche vaporeuse, Lynn Davis parvient à créer une fascinante impression d’intemporalité.

Son œuvre est internationalement reconnue et a été récompensée en 2005 par le prix de l’Académie américaine des Arts et des Lettres.

En 2015, les éditions Melcher Media lui ont consacré un ouvrage, « Ice », préfacé par Patti Smith, et la galerie Karsten Greve à Paris lui consacre actuellement une exposition, intitulée « Desert & Ice », jusqu’au 2 avril prochain.

lynndavisphotography.com
56d07acfb5f35.jpg
56d07ac3cca4d.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités