1665648954-salon-de-la-photo-la-villette-4

Salon de la Photo 2022 à La Villette, un retour en force !

13/10/2022 - 2 minutes
Actualité

L’édition 2022 du Salon de la Photo de la Villette a tenu toutes ses promesses ! Après une parenthèse de deux années qui a semblé une éternité, l’événement est revenu, plus grand et plus fort, pour l’immense bonheur de tous les amoureux de photographie.

Edition 2022 : pratique et échanges en vedette

Après deux éditions consécutives annulées en raison de la pandémie, ils ont été nombreux à fouler la Grande Halle de la Villette et à renouer avec le rendez-vous phare de la photographie ! Du 6 au 9 octobre dernier, photographes et vidéastes professionnels, amateurs d’images et autres esthètes se sont rassemblés autour de leur passion commune, à l’occasion de l’édition 2022 du Salon de la Photo.

Cette année, les organisateurs ont souhaité placer l’interaction, la pratique et l’échange au cœur de l’événement, en favorisant notamment les expériences de prise de vue. Ainsi, les visiteurs ont eu l’opportunité de participer à divers ateliers - autour du portrait, de la street photographie, de la photographie d’architecture ou encore des techniques d’impressions - animés par des professionnels de renom. D’autres animations, masterclasses et testings ont jalonné ces 4 journées, pour le moins riches en découvertes.

Une ancienne étudiante de l’ETPA exposée au Salon de la Photo

Côté expo, l’édition 2022 du Salon de la Photo était grandement attendue, avec notamment la Grande Expo du Salon dédiée à la photographe François Huguier et à sa série De femme à femmes. Parmi les autres artistes exposés, les visiteurs ont pu (re)découvrir le travail d’Ana Maria Arévalo Gosen, ancienne étudiante de l’ETPA, et plus spécifiquement sa série Días Eternos, récompensée à de nombreuses reprises, et pour laquelle l’artiste s’est immergée dans l’univers carcéral vénézuélien, afin d’y dresser le portrait de ces femmes emprisonnées et de témoigner de la réalité de leurs conditions de détention.

L’ETPA était bien évidemment présente pour ce retour tant attendu du Salon de la Photo, afin d’y exposer le travail de ses étudiants et développer des relations durables avec les différents acteurs de la photographie.

1665648954-salon-de-la-photo-la-villette-4
1665648942-salon-de-la-photo-la-villette-1
1665648947-salon-de-la-photo-la-villette-2
1665648950-salon-de-la-photo-la-villette-3
Sur la même thématique
godefroy2010-modifie

Expo d’Elena Godefroy (promotion 2023) au Panorama de la jeune photographie Européenne 2023

28 septembre 2023

Elle a obtenu son diplôme en juin dernier, raflant par là même le Prix spécial du jury photo de l’ETPA. Elle, c’est Elena Godefroy, et il ne lui aura pas fallu longtemps pour voir son travail exposé à l’occasion d’une manifestation culturelle.La jeune création photographique au service d’une identité transfrontalièreCréé en 2022, le Panorama de la jeune photographie Européenne est une manifestation culturelle créée conjointement par Lumière d’Encre, Es FAR Cultural et l’IEFC (Institut d'Etudes Photographiques de Catalogne), et financée par l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée. Ces trois acteurs de la photographie, qui oeuvrent chacun au cœur d’un territoire qui lui est propre (respectivement la France, la Catalogne et les Baléares), se sont associés à plusieurs écoles reconnues dans le domaine de la photographie en vue de s’appuyer sur le travail de jeunes artistes pour donner vie à une collaboration transfrontalière.C’est ainsi que l’ETPA, aux côtés de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles (ENSP), de l’École Supérieure des Beaux Arts de Nîmes (ESBAN), de l’Institut d’Etudes Photographiques de Catalogne (IEFC) et de l’Ecole Internationale de photographie Grisart, a pu présenter le travail de ses étudiants, qui avaient là une formidable occasion de se lancer dans le grand bain.Elena Godefroy, texte sur sa sériePour la deuxième édition de cette manifestation, Elena Godefroy, diplômée de l’ETPA en juin dernier, a donc été choisie pour présenter son travail “Faut pas se laisser abattre”. Cette série, qu’elle consacre aux personnes âgées et au rapport qu’entretient notre société avec la vieillesse, illustre parfaitement son travail, où la thématique est mise en lumière à travers un mélange de simplicité, de couleurs et d’absurdité qui participent à une expressivité qui ne laisse pas indifférent.Parmi les autres jeunes artistes exposés, on peut citer le travail de Thelma Garcia “A 42 plis”, celui de Sergi Orovio “Blanc sur noir”, de Jonàs Forchini “Un apprentissage du trouble”, d’Irene Monteagudo Tudela “Un bisou et bonne nuit” et de Lluc Pallicer Ribas “Coq - une vie de combat”.Félicitations à cette jeune garde, dont on n’a pas fini d'entendre parler !En savoir plusQuoi ? Le Panorama de la jeune photographie Européenne 2023Quand ? Du 30 septembre au 11 novembre 2023 / Du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18hOù ? La Capelleta, 14 rue Pierre Rameil - 66400 Ceret

Etpa - Actualités
image00007

[ALUMNI] L'ETPA au Festival Tubecon

01 juillet 2023

L'ETPA, partenaire de Tubecon, était présente au festival le samedi 1er juillet au The Social Hub à la Place de l’Europe de Toulouse.Le Tubecon est un événement permettant d'échanger avec plus de 20 influenceurs. Jusqu'à cette année, le festival était en digital, mais pour cette 4e édition les créateurs de contenus ont pu rencontrer leur communauté.Le festival :Il y avait diverses activités, de 10h à 18h il était possible d'assister à des animations, comme des sessions "chillchat" où il était possible de dialoguer avec les influenceurs. Parmi les influenceurs, on a retrouvé Celia Felicci, Achillemagic, Djayzon Karavane, Edou.sj et les toulousains The Wingzer, Candice Dejan, Marfit, Royza et Lousk... En plus de cela, il y a eu des shows, et les visiteurs ont pu participer à des jeux tels que "Gran Turismo Sport" sur un simulateur. Il y avait des casques de réalité virtuelle et des bornes d’arcade avec Street fighter II, Pacman, King Kong. Il y a aussi eu des jeux en réseaux sur des PC (dont Trackmania), tandis que sur PS5 il y avait FIFA 23 et Super Smash Bros sur Nintendo Switch.Il y avait aussi des activités sportives, avec une initiation au rugby (avec Ligue Occitanie Rugby Diego Sarthou et Vincent Clerc), au basket (avec Hoops et Toulouse Basket), au breakdance et à l'afro dancehall (avec l'Ice Crew et Break in school).Différents stands proposaient des activités comme par exemple l'école ESMA qui permettait d'essayer les jeux des élèves, il y avait aussi des sessions make-up / coiffure (avec le Campus Jasmin), un bar à ongle (avec Victoria Baby), des customisations / nettoyage de sneakers (avec Dr.Sneakers Store), des cours de cuisine (avec Manon), et des foodtrucks...Pour finir, de 18h à 22h il y a eu 3 concerts.Notre stand Ilana Vogelweith tenait le stand de l'ETPA, elle a réalisé les photographies. Ilana est une ancienne étudiante de l'ETPA. Elle a obtenue son BTS photographie en 2016, et aujourd'hui elle est photographe portraitiste, sur Toulouse.L'équipe de Tubecon avait prévu tout un set ! Il y avait une zone avec un décor de plage avec différents accessoires (bouées, chaises de plage, lunettes, palmes...), et une zone pour faire des portraits en noir et blanc.Si vous avez participé, et que vous n'avez pas reçu vos photos, vous pouvez les demander à l'adresse mail suivante : s.vacquier@ecolescreatives.com

Etpa - Actualités
roger-arpajou-expo-occitanie-cinema

[ALUMNI] Exposition "Le cinéma aime l'Occitanie"

16 juin 2023

C'est environ 80 films par an qui sont tournés en Occitanie. Pour l'occasion, viens à l'exposition "Le cinéma aime l'Occitanie" à l’Hôtel de Région de Montpellier.Occitanie films présente l’exposition en partenariat avec Le Club de la presse Occitanie, et La Région Occitanie.Roger Arpajou, l'un des 15 photographes exposés :Roger, est un ancien élève de l'ETPA. Il a débuté sa carrière dans le reportage, dans une époque où la Guerre Froide était toujours présente. Par la suite, il a créé son studio à Cazères où il réalisait des portraits, et des mariages. C'est seulement plus tard, en 1987, où il a eu l'opportunité de réaliser quelques clichés pour le film La Passion Béatrice, de Bertrand Tavernier. Le producteur, intéressé par ses clichés l'a recontacté pour le film Il est génial papy, film de Michel Drach. Depuis, il réalise des photographies de tournages et des affiches de films.L'exposition Composée de 24 photos, elle reflète la diversité des films en présentant les différents corps de métiers nécessaires à la réalisation des films tournés sur le secteur d'Agnès Varda (cinéaste), Jean-Baptiste Durand (réalisateur et auteur), André Téchiné (réalisateur, acteur et scénariste), et de réalisateurs / scénaristes (avec Léa Fehner, les frères Larrieu et Dominik Moll).Les autres photographes exposés sont Cécile Mella, Fabien Malot, Ulrich Lebeuf, Camille Sonally, Julien Goldstein, Jean-Loup Gautreau, Anaël Garcia-Drieu, Alain Héraud, Jérôme Prébois, Julien Panié, Jean-Claude Lother, Thibault Grabherr, Éric Travers, et Séverine Goupil.Prochaine visite, gratuite et ouverte à toutes et tous :Mardi 4 juillet à 18h30, visite de l’exposition, en présence de l’équipe d’Occitanie Films et de photographes de plateau.Si vous souhaitez vous inscrire à la visite du 4 juillet à Montpellier : clique iciAdresse de l'exposition : Parvis de l'Hôtel de Région à Montpellier - 201, Av. de la Pompignane, 34000 Montpellier.Visites passées :- Le samedi 10 juin à 11h, visite audio-décrite de l’exposition par Marie-Christine Fourneaux, en partenariat avec l’antenne régionale de la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France.- Le vendredi 16 juin à 18h30, visite de l’exposition, en présence de l’équipe d’Occitanie films et de photographes de plateau.© Roger Arpajou / Fidélité Productions / Wild Bunch - Quand on a 17 ans d'André Téchiné© Liza Bibikova pour Occitanie films.

Etpa - Actualités