Inscrivez-vous à nos ateliers photo pour apprendre auprès de professionnels expérimentés, tous les mercredis après-midi à partir du 15 mai !

Plus d'infos
portrait-pierre-carton

Pierre Carton,


C'est après une 3ème année d'approfondissement en 2009 que Pierre commença à travailler à son compte.

Spécialisé dans le domaine de la bouche (photographies et vidéos culinaires, hôtellerie / restauration...) et du portrait, c'est dans les régions de l'Occitanie, de l'Aquitaine ainsi que sur la ville de Paris qu'il propose ses services dans les domaines de la photographie et de la vidéos.

Depuis mars 2023, il a ouvert avec Guillaume Oliver "SEMANTIK Productions". C'est un studio de production photos et vidéos au cœur de la ville de Toulouse.

Son site

Etpa - Linkedin Pierre Carton

Pour plus d'informations :

semantik-studio

[ALUMNI] Pierre Carton ouvre son studio photo : Semantik

04 avril 2023

Pierre Carton, un ancien étudiant de l'ETPA (promotion 2012) et Guillaume OLIVER viennent d'ouvrir leur studio photo SEMANTIK Production.Hors de ces murs, ils réalisent aussi différentes prestations comme des reportages, des films d'entreprise, ou encore des prises de vues et des prises de vues aériennes (pilote certifié DGAC).SemantikA été pensé pour les photographes et les réalisateurs. Les deux associés ont créé un studio de qualité. Afin que les professionnels puissent réaliser leurs productions, il possède des éléments importants à la confection de leur projet comme une place de stationnement, un plateau de 5x9m, sol en parquet clair, une belle hauteur sous plafond (3,80m), une cabine pour le make-up et de change ...Lors de la location de ce studio, vous pouvez aussi louer du matériel d'éclairage et de prise de vues selon les besoins. Il y a aussi la possibilité de demander une assistance numérique et/ou lumière sur devis en fonction des besoins.L'origine de ce projet vient de la rencontre de deux photographes.Pierre CARTONEst un ancien élève qui a suivi le cycle de Praticien et effectué la 3e année d'approfondissement en 2012. Aujourd'hui, cela fait 10 années qu'il est professionnel. Ses photographies sont des portraits, du culinaire, ainsi que de la publicité. En plus de cela, il réalise de la vidéo.Une de ses séries, "Les gueules cassées", débutée lors de ses études, a reçu plusieurs distinctions et a été exposée à plusieurs reprises :2019 - "Portraits d'Atlhètes", Musée National du Sport,2016 - 25e rencontres de photographie REGARDS,2016 - Festival BLAYE images,2015 - Festival MAP Toulouse,2015 - Coup de coeur MAP x PICTO Toulouse,2015 - "Rugby, le beau geste", Essar[t]s de Bram x Galerie du Château d'Eau Toulouse,2013 - "Portraits ETPA", Numériphot Toulouse,2013 - "Portrait", MID Sète.Guillaume OLIVEREst un photographe indépendant qui réalise la capture d'instants. En effet, il met en valeur son style qui est de photographier une sensation, qu'elle soit provoquée, attendue, ou fortuite.Il collabore avec des agences de communication, des entreprises du secteur pharmaceutique et industriel ainsi que des institutions nationales. Il travaille sur Paris et Toulouse.Il fait partie du collectif "Chez Lucette".Chez Lucette est un studio avec un collectif de photographes spécialisés dans divers domaines. Ce studio, créé par l'un de nos professeurs, Laurent MOYNAT, qui est sorti diplômé de l'ETPA en 1992. Semantik se situe au 184 avenue Saint Exupéry, 31400 Toulouse​​​​​​​.

Etpa - Actualités
Pierre Carton : Les gueules cassées

Qu'est-ce qui fait le talent d'un photographe

05 février 2016

1. Maîtriser son art et sa techniqueLe b-a-ba pour devenir un bon photographe ! Mais à l'ère du numérique, tout le monde se sent les compétences de faire ses propres portraits, ses reportages... Et pourtant le métier de photographe ne s'improvise pas ! Pour les amateurs, il sera recommandé de suivre une formation, afin d'acquérir les compétences et connaissances nécessaires pour exercer.2. S'ouvrir au mondeUn bon photographe sait se situer par rapport à son temps, à la société, au monde, mais aussi par rapport à "son" monde. Aussi, ce sont ses expériences à l'autre qui feront sa force et sa différence.C'est l'un des principaux biais pour décrocher de nouveaux projets et autres collaborations.3. S'exercer, encore et encoreEn photographie, l'adage "expérience est mère de science" est incontestable. C'est effectivement à force d'avoir expérimenté, qu'un bon photographe saura tout de suite comment cadrer, quelle lumière utiliser, avec quel objectif... Bref, c'est son expérience qui va donner du sens et de la valeur à sa technique. Ce qui implique aussi de la patience, nécessairement !4. Faire preuve d'abnégationTous les jours ne sont pas faciles pour ceux qui pratiquent le métier de photographe. Il faut parfois être très patient, par exemple lorsqu'il s'agit d'attendre la lumière idéale pour prendre LA bonne photo, de réussir à intégrer un milieu spécifique pour y consacrer une série, ou encore de trouver le bon lieu pour un shooting.Et il faut aussi parfois accepter de passer du temps seul, justement sur des projets qui requièrent de la patience ! Bref, un bon photographe sait qu'il est parfois nécessaire de se mettre un petit peu entre parenthèses, pour un résultat meilleur.5. Être à l'écouteLe photographe doit savoir écouter. Écouter les attentes d'un client pour y répondre au mieux, ce que nous dit cet homme à qui l'on consacre un reportage, pour mieux retranscrire son vécu, ou encore être à l'écoute de soi-même lorsqu'il s'agit de transmettre ses émotions… Pour Robert Doisneau "[...]la qualité d'un photographe doit être l’espoir du miracle[...]"Crédit photo noir et blanc : Pierre Carton 

Etpa - Actualités