Tour Eiffel par Olivier Wong

De superbes clichés de Paris réalisés par Olivier Wong

10/02/2016 - 2 minutes
Actualité

La généralisation des réseaux sociaux est une aubaine pour de nombreux photographes ; ces nouvelles plateformes offrent un terrain de jeu formidable pour partager ses réalisations avec le monde entier et recueillir des avis d’horizons épars.

Olivier Wong fait partie de cette jeune génération de photographes passionnés tant par l’image que par l’évolution des technologies numériques. 

Il y a quelques années, il est totalement tombé sous le charme de la capitale française, qu’il parcourt régulièrement de long en large, au cours de pérégrinations photographiques parfois très ambitieuses.

Il s’est peu à peu fait connaitre sur la toile grâce à son compte Instagram sur lequel il publie très fréquemment des clichés délicieusement poétiques de Paris.

Toujours à la recherche de points de vue originaux, il frôle parfois le danger en parcourant la ville sur les toits, voguant de ses lieux à ses monuments les plus célèbres, à la recherche d’ambiances et d’atmosphères à sublimer.

Une manière très personnelle de capturer l’essence intime de la plus belle ville du monde, avec des séries de clichés aussi soignés qu’originaux.

Toujours en quête d’authenticité, nous vous recommandons vivement d’aller visionner ses travaux qui reflètent un sens de l’esthétisme certain et une quête de lyrisme permanente.

wonguy974

56b46456d56fa.jpg
56b46452d1df1.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités