5ac7913db9f51.jpg

Laurent Nivalle : un passionné de l'image

06/04/2018 - 2 minutes
Actualité

Directeur artistique, infographiste, cinéaste et photographe, l’artiste Laurent Nivalle gère depuis plusieurs années le pôle création de l’entreprise DS Automobiles.
Cela ne l’empêche pas de se prêter à des expérimentations créatives dès que l’occasion se présente, notamment à travers de nombreux voyages.

Lors d’un récent déplacement à Bali, il a eu l’occasion de réaliser plusieurs séries d’images, dans lesquelles on peut découvrir de magnifiques paysages, notamment de rizières, mais également de très beaux portraits authentiques et spontanés.

Après des études à l’école Boule où il y obtient un master en design produit, Laurent Nivalle est surtout connu pour ses images dans le milieu de la mode et de l’automobile.

Cela ne l’empêche pourtant pas de s’ouvrir à d’autres perspectives qui regroupent toutes ses passions pour l’image, de la création 3d à la photographie

Il travaille avec un boitier Canon 5D Mark accompagné de plusieurs objectifs complémentaires (24-70mm f2.8, 16-35 / f 2.8, focale fixe 85 mm f1.2 et 90 mm / f 2.8).
Si ses photographies sont parfois retouchées à l’aide de Lightroom ou Photoshop, il admet préférer obtenir un résultat fini dès la prise de vue. 

Il voue d’ailleurs une admiration toute particulière pour les œuvres des photographes Peter Lindbergh ou encore Ellen Von Unwerth.

On peut découvrir ses nombreux projets artistiques sur son site : 
http://www.laurentnivalle.fr/bali

5ac7911cd16ad.jpg
5ac78e811568f.jpg
5ac78e80cff74.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités