bernhard lang

Les magnifiques photos aériennes de Bernhard Lang

24/10/2017 - 2 minutes
Actualité

Originaire de la ville de Munich, Bernhard Lang est aujourd’hui un spécialiste de la photographie aérienne.

Photographe vétéran exerçant depuis plus d’une vingtaine d’années, c’est en 2010 qu’il décide de se consacrer plus particulièrement à la prise de vue aérienne.

Il réalise ainsi le projet « Aerial Views » composé de plusieurs séries, dont « Harbour » (série sur des ports), « fish farm » (série sur des piscicultures) ou encore « Adria » (série sur des plages) et « tulip fields » (série sur des champs de tulipes).

Les vues capturées s’avèrent magnifiques et les résultats obtenus révèlent la beauté intrinsèque de la terre vue du ciel à travers une dimension toujours très graphique, voire même picturale.

Ce regard original vu d’en haut lui rappelle son goût pour la peinture abstraite, dont on peut effectivement rapprocher l’aspect artistique de ses clichés.

Pour ce genre de projet, il avoue cependant que le planning et l’organisation demandent beaucoup plus de préparation qu’une «simple» séance shooting sur la terre ferme, et on ne parle pas ici de tournage avec un simple drone... 

Après avoir trouvé un lieu, il faut identifier et définir le trajet aérien, pour enfin louer un hélicoptère ou un petit avion pour réaliser le parcours! 

Il lui arrive d’ailleurs régulièrement de ne pas suivre exactement le chemin initial, pour aller spontanément vers des paysages plus riches visuellement ou plus intrigants.

Ses galeries Instagram et Behance donnent une idée plus précise de la qualité de son travail, n’hésitez pas à aller y voyager.

59ef0eb71f66e.jpg
59ef0eb6df74d.jpg
59ef0eb7438bb.jpg
59ef0eb8b4bd5.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités