Vincent Munier

Les superbes travaux du photographe animalier Vincent Munier

22/03/2016 - 2 minutes
Actualité

Vincent Munier est un photographe animalier pas comme les autres.

Il entretient un lien très étroit avec la nature, développant dans son œuvre une véritable poésie visuelle à travers les lieux qu’il visite.

Initié très jeune à la photographie, ce photographe d’exception est attiré depuis toujours par les vastes contrées encore sauvages de la planète.

Du Tibet à l’Amazonie, en passant par l’Arctique ou encore sa région natale (les Vosges), ses nombreux voyages lui donnent l’opportunité de développer ce rapport à la nature, tentant toujours de capturer à la moindre occasion l’essence la plus intime de la faune et de la fleur qu’il rencontre.

Ses clichés respirent les grands espaces et transpirent une sensibilité sauvage. 

Il y a quelques années, la notoriété de ses travaux lui a permis d’être approché par le constructeur Nikon, dont il est devenu depuis l’un des principaux ambassadeurs.

Fréquemment cité, quand ce n’est pas consacré, dans la presse et les médias spécialisés, il a récemment fait parler de lui avec une série de superbes clichés dans lesquels il raconte sa rencontre avec une meute de loups blancs, après huit jours de traque sur l’ile d’Ellesmere, à l’ouest du Groenland.

N’hésitez pas à vous inviter dans ses voyages si vous souhaitez en savoir plus sur ses travaux.

vincentmunier.com

56f17cbe5ec79.jpg
56f17cc266c1b.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités