close

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down
Enregistrer
Revenir aux actualités

actualité . 15 juin 2016
arrow-down-dark

Originaire de la région de Calabre au sud de l’Italie, elle fait ses études de photographie à l’université de Westminster où elle obtiendra un Master spécialisé en photographie.

Elle est depuis retournée dans son pays natal, mais cela n’empêche pas ses œuvres d’être éditées régulièrement et de se retrouver exposées dans de nombreuses galeries en Angleterre, aux Pays-Bas et même aux États-Unis.

À partir de mises en scène ingénieuses, elle conçoit des atmosphères et des environnements à la frontière d’un surréalisme parfois cosmique. Son expérience en photo contribue à mettre en valeur l’ingéniosité de ses compositions.


En contemplant son travail, on plonge immédiatement le regard aussi bien que l’âme dans une forme d’introspection symbolique, qui témoigne au premier coup d’œil de la qualité de son travail.

Que ce soit sur le plan technique mais aussi sur la haute portée symbolique de ses œuvres, on aurait matière à disserter pendant des heures tant ses thèmes abordés frôlent l’universel : Exogénèses, Phénomène Naturel, Métamorphe, Photosynthèse Artificielle, L’impossibilité d’aimer, autant de projets que de sujets qui questionnent sur la nature du réel à travers la vision du monde d’une artiste qui mérite que l’on s’y intéresse.

Le site d'Alessandra Kila