close

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down
Enregistrer
Revenir aux actualités

actualité . 26 janvier 2016
arrow-down-dark

Le couple Robert et Shana ParkeHarrison collabore depuis plus d’une dizaine d’années sur des projets de mise en scène photographique.

Ils ont étudié la photo et son histoire à l’université et maitrisent depuis parfaitement leur médium.
Ils l’utilisent d’ailleurs avec brio et intelligence, travaillant dans la lignée des artistes qui ont initié les premiers photomontages au 19ème siècle, tels que Gustave Le Gray ou Édouard Baldus.

Photomontage et collage

Dans leur série The Architect’s Brother, chaque photographie est montée, puis rephotographiée à l’aide de plusieurs clichés, avec des temps d’exposition différents, puis collés et peints.

Ils obtiennent ainsi des pièces uniques, dont l’atmosphère pourrait rappeler les univers surréalistes du réalisateur Terry Gilliam avec son film Brazil.


Outre cette série en noir et blanc, le couple joue également sur la couleur dans ses séries Gray Dawn et Counterpoint, venant alors accentuer et perturber la narration de l’image.

Dans leurs œuvres, les questions relatives aux relations entre la nature, la technologie et les hommes reviennent en permanence, et sont abordées sous différents angles.

L'argentique au centre de leur art

En plus de cette quête de sens, la particularité de leurs travaux consiste également à s’affranchir de toute technologie numérique, afin d’apporter charme et authenticité à leurs œuvres.

Deux artistes aux univers étonnants à découvrir plus en profondeur sur leur site.

parkeharrison.com
Gustave Le Gray
Édouard Baldus