1657622273-grande-commande-photographique-bnf.jpeg

6 anciens étudiants de l’ETPA sélectionnés par le Ministère de la Culture

11/07/2022 - 3 minutes
Actualité

En 2021, le Ministère de la Culture confiait à la Bibliothèque nationale de France (BnF) la direction d’une commande photographique de grande envergure, entièrement consacrée aux photojournalistes. Dans ce cadre, ce sont des centaines de photographes issus des quatre coins de l’Hexagone, mais également des territoires outre-mer, qui ont répondu présents et ont soumis leur candidature en vue de rejoindre les 200 lauréats désignés par le comité de sélection. Parmi eux, l’ETPA est fière d’annoncer la présence de 6 de ses anciens étudiants.

Une commande historique

Radioscopie de la France : regards sur un pays traversé par la crise sanitaire. C’est le nom de cette commande d’ampleur historique confiée à la BnF par le Ministère de la Culture, et qui s’inscrit dans le cadre du plan gouvernemental de soutien à la filière presse. Annoncé en août 2020, dans un contexte sanitaire qui a grandement impacté le secteur, ce plan visait d’abord à lui permettre de se relever d’une conjoncture délicate, et à préparer son avenir en faisant face aux nouveaux enjeux de notre société.

Le comité de sélection, composé de représentants de la BnF, de représentants du Ministère de la Culture et de personnalités issues du monde de la photographie et de la presse, a pu œuvrer en deux temps - le premier appel à projet a eu lieu en 2021, le second en 2022 - et apprécier le travail hétéroclite des candidats. Parmi les sujets traités, ce sont en premier lieu les préoccupations sociales, politiques, économiques et écologiques, qui ont été explorées. D’autres sujets sociétaux, tel que l’accueil réservé aux migrants, la guerre en Ukraine, les questions de genre, ou encore des thématiques plus légères - les loisirs, le sport, le tourisme - sont autant d’indices qui témoignent d’une société en perpétuel mouvement, empreinte d’un grand nombre de défis et de questionnements que les photojournalistes capturent admirablement au quotidien.

6 anciens de l’ETPA parmi les lauréats

Parmi les 200 lauréats sélectionnés, l’ETPA peut s'enorgueillir de la présence de 6 anciens étudiants sortis de ses rangs. Récompensés pour leur talent et le travail qu’ils ont pu accomplir dans le cadre de leur activité, ils se voient attribuer un financement d’un montant de 22.000€ chacun, qu’ils pourront mettre au service du projet de leur choix. Toute l’équipe de l’ETPA adresse un immense bravo à Gilles Favier, Romain Laurandeau, Ludovic Carème, Laurent Moynat, Théo Combes, et Pablo Baquedano, qui portent haut les couleurs de l’école.

1657622273-grande-commande-photographique-bnf.jpeg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités