chanelle varinot

Chanelle Varinot, ancienne étudiante, expose!

31/08/2017 - 2 minutes
Actualité
Chanelle Varinot, ancienne étudiante de l’ETPA, a le plaisir de vous convier au vernissage de sa série De Profundis qui aura lieu le mardi 5 septembre à partir de 18h30 à Numériphot!

Biographie

Née en 1995, Chanelle s’intéresse très tôt aux domaines artistiques.
Après un cursus littéraire, elle intègre l’ETPA afin d’intensifier son regard et sa sensibilité.
C’est grâce à la formation Praticien Photographe et à la 3e année de spécialisation que Chanelle développe son talent de photographe.

Au début de l’année 2017, sa série De Profundis est retenue par Rendez Vous Image et fait l’objet d’une exposition au Palais des Congrès de Strasbourg.

Chanelle est aujourd’hui photographe indépendante et vit et travaille à Toulouse.

A propos de sa série De Profundis

" Suite à la disparition d’un être aimé j’ai entamé un processus de deuil et ai confié à l’appareil photographique mon corps aux différentes phases d’une renaissance.

Enfermé dans la chambre froide et grise de mon univers mental, il reprend couleur à l’étale d’un cube dans un lent processus de recomposition. "


N'hésitez pas à vous rendre au vernissage de cette photographe au Numériphot à Toulouse!

Vous pouvez également la suivre sur sa page Facebook
59a933e13967e.jpg
59a933e111785.jpg
59a813fe4f3ff.jpg
59a813fe2fc8d.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités