L'orientation du modèle permet à la lumière de détourer le contour des cheveux

5 Conseils pour améliorer ses photos de portraits - Partie 1

11/03/2015 - 2 minutes
Actualité

1 - Faites le point sur le regard de votre sujet. C'est l'un des éléments principaux qui définit un bon portrait.

2 - Soignez votre cadre. Utilisez la règle des 3 tiers, et faites attention aux objets ou aux éléments de fond susceptibles de gâcher votre portrait (enseigne publicitaire, murs sales ou ternes, objet de couleur trop vive...). Selon les conditions, essayez de jouer avec la profondeur de champ pour réduire ou jouer avec ce problème.

3 - Un bon portrait n'est pas toujours un portrait cadré ou centré. En respectant la règle des 3 tiers, il y a de nombreuses façons de cadrer un portrait. N'hésitez pas à demander à votre sujet de bouger, d'utiliser les objets qui l'entourent ou interagir avec des éléments du décor; n'ayez pas peur d'expérimenter, surtout si vous travaillez en numérique !

N'ayez pas peur de changer d'angle de vu. Essayez de détendre votre sujet avec des plaisanteries afin de le rassurer. Évitez au maximum des poses crispées, et ne l'obligez pas à regarder l'objectif.4- L'une des clés du portrait consiste à capturer la spontanéité d'un visage ; certaines personnes sont naturellement photogéniques, d'autres le sont moins et il faut de la patience pour réussir à capturer les bons "'Instants".

5 - Faire attention aux sources de lumière. À moins de rechercher un effet "silhouette', évitez de mettre votre sujet entre vous et une source de lumière importante. Pensez aussi à l'orientation de la source de lumière et à l'influence des ombres sur le visage (selon la source lumineuse, faites attention aux ombres sur le nez et autour des yeux)

...La suite dans un prochain sujet !

> Conseils photos de portraits : Partie 2
> Conseils photos de portraits : Partie 3
> formation-Praticien-Photographe
> formation-BTS-Photographie

54de2056132dd.jpg
54de20f52cb0a.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités